Le correctif pour la faille WMF est arrivé !

Sécurité

Microsoft aura mis pas moins de 10 jours pour développer un correctif à la faille WMF découverte fin décembre. Le patch tombe à pic car la vulnérabilité est largement exploitée sur la toile, notamment pour installer à l’insu des internautes des spywares et autres backdoors

C’est la star incontestée de ce début d’année 2006, la dernière vulnérabilité affectant l’OS de Redmond a su gagner l’attention des médias grands publics et spécialisés. Sa gravité n’y est pas pour rien. La faille est localisée dans la gestion des fichiers Windows Metafile (WMF) et affecte la quasi-totalité des versions de Microsoft Windows, y compris Windows XP SP2.

L’exploitation de la faille est redoutable. En poussant un internaute à visualiser un fichier WMF piégé (hébergé sur un site internet ou envoyé par email) via le composant Windows Picture and Fax Viewer ou Internet Explorer, il est possible d’exécuter à distance du code arbitraire avec les privilèges de l’utilisateur courant. Face à la criticité de la faille, Ilfak Guilfanov, un développeur indépendant spécialisé dans le reverse engineering, avait offert à la communauté un correctif de son cru en attendant la réaction de Microsoft. Cette réaction est finalement arrivée 10 jours après la découverte de la vulnérabilité. Microsoft vient de publier en urgence sur son site Internet un correctif officiel. L’éditeur n’a pas attendu, comme il l’avait affirmé dans un premier temps, le 10 janvier date de publication du bulletin mensuel. La pression médiatique a payé. La mise à jour (http://www.microsoft.com/technet/security/bulletin/ms06-001.mspx) est de rigueur ? bon patch ! Aurélien Cabezon pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur