Le dégroupage, pour l’ADSL, commence à être significatif

Régulations

Les chiffres de l’ART montrent un doublement du nombre de lignes dégroupées en quelques mois. Mais on est encore loin du compte

198 sites sont actuellement équipés pour le dégroupage, à Paris, en banlieue parisienne et dans une vingtaine de villes de province et 83.362 lignes sont dégroupées Au 1er août 2003, 80.297 lignes n’étaient encore que partiellement dégroupées, mais c’est deux fois mieux, comparé aux 37.904 lignes deux mois plus tôt. Pourtant, c’est une goutte d’eau, rapportée aux 34 millions de lignes téléphoniques fixes en France. Le total de lignes totalement dégroupées est passé de 2324 à 3065, soit un total de 83 362 lignes.

Comparatel rappelle que le dégroupage existe en France depuis l’adoption par la Commission Européenne d’une recommandation qui demandait aux Etats membres de prendre toutes les mesures législatives et réglementaires afin de mettre en oeuvre le dégroupage avant la fin de l’année 2000… Des fournisseurs d’accès tels qu LD Com ou Club Internet ne se privent pas pour mettre en cause la lenteur calculée de l’opérateur historique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur