Le dg d’Oberthur donne sa démission… comme prévu

Cloud

Le directeur général du spécialiste de la carte à puce démissionne. Pierre
Barberis ne sera pas remplacé avant mi-décembre. Rumeur sur un rapprochement
avec Sagem (Safran)

Situation de crise chez Oberthur Card Systems. Le spécialiste français de la carte à puce, concurrent de Gemalto, vient d’annoncer la démission de son directeur général, Pierre Barberis.

Ce dernier “a souhaité, pour des raisons personnelles, rejoindre l’Asie du Sud-Est”, explique le groupe. Selon la Tribune, il a souhaité rejoindre sa famille à Manille pour développer les activités du groupe en Asie en tant que consultant.

Ce départ est censé ne pas être une surprise puisque Pierre Barberis avait indiqué lors de son embauche en 2002 qu’il ne resterait que quatre ans.

Pourtant, le dirigeant n’a pas encore de successeur. La nomination du nouveau dg ne sera rendue publique que le 17 décembre.

Ce départ n’est pas du goût des investisseurs: l’action du groupe s’est repliée de presque 3% ce mardi. Depuis le début de l’année, elle a perdu près de 36%.

Car cette démission s’accompagne d’une situation financière médiocre: le chiffre d’affaires trimestriel est en léger repli et le résultat net en chute de 92%.

La démission de Barberis pourrait donc illustrer un changement de stratégie pour l’entreprise française. Souvent évoqué, voire évoqué en “haut lieu”, un rapprochement avec Sagem (Safran) est tout à fait plausible. Ce serait l’officialisation d’une seconde source aux côtés de Gemalto.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur