Le FBI, Apple et la NSA au cœur de la prochaine conférence RSA

Sécurité

Un peu à l’image d’une bande annonce pour la conférence RSA qui se tiendra à San Francisco, des responsables dévoilent leur vision de la sécurité. Cloud computing et réseaux sociaux seront au programme.

De nombreux haut-responsables en sécurité de la sphère publique et privée ont annoncé leur présence à la conférence RSA qui se tient à San Francisco (du 1er au 5 mars). Janet Napolitano, secrétaire d’Etat à la défense américaine, Howard Schmid t, le « Monsieur sécurité » de la Maison-Blanche, tout comme le co-fondateur d’Apple, Steve « Woz » Wozniak ont confirmé leur présence.

Ce beau monde sera réuni autour de plusieurs tables rondes portant sur des thèmes liés à la ‘cyber sécurité’. Les sujets abordés toucheront notamment autour l’utilisation en milieu professionnel des réseaux sociaux et leurs implications en matière de sécurité.

La question des organisations de cyber-espionnage et de leur capacité d’action promet aussi d’être l’un des thèmes les plus courus de la conférence. L ‘attaque récente du botnet Kneber a, semble-t-il, contribué à faire comprendre que certains réseaux ne sont pas à l’abri puisque, certains experts l’affirment, ce botnet toucherait pas moins de 75.000 ordinateurs dans le monde.

Autre « tête de liste » annoncée à cette conférence RSA, le patron du FBI, Robert Mueller: il abordera la hausse du vol d’identité informatique et expliquera comment certaines organisations extrémistes utilisent la sphère du Web. La NSA sera aussi de la partie avec la présence annoncée de Michael Chertoff et Richard Clarke, qui évoqueront les menaces internationales pèsant sur le ‘cyberespace’.

La conférence RSA, créée en 1991, accueille cette année encore des vedettes de la ‘cyber-sécurité’. Les positions échangées entre les uns et les autres donneront une magna carta sur les thématiques actuelles et sur les enjeux à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur