Le FBI chiffre le coût du cybercrime à 560 millions de dollars

Sécurité

A en croire les agents très spéciaux du FBI, les coûts des cybercrimes se sont élevés à 559,7 millions de dollars en 2009. A l’appui, un rapport annuel sur les fraudes commises sur Internet.

Le FBI vient d’émettre son rapport 2009 sur les conséquences financières de la fraude en ligne. L’agence américaine estime que le cybercrime a coûté pas moins de 559,7 millions de dollars à l’économie, soit plus du double par rapport à l’année précédente (264,6 millions).

Le rapport mené par l’iC3 ( Crime Complaint Center ) en partenariat avec le FBI révèle que le nombre de plaintes a augmenté de 22% soit 336.655 plaintes contre 275.284 en 2008. De même, dans 11,9% des cas, le dépositaire de la plainte n’aurait pas reçu la marchandise payée sur un site marchand ou le versement pour un objet envoyé par courrier postal. Le vol d’identité ne représente encore qu’une mince partie des fraudes puisque seulement 8,2% des plaintes sont concernées.

Toujours est-il que dans la grande majorité des cas (36,7%), les personnes abusées font état d’un préjudice entre 100 et 1.000 dollars. De même, les Etats-Unis sont la principale cible des fraudes. Les fraudes numériques y sont opérées ou constatées dans 65,4% des cas. La Grande-Bretagne arrive en seconde position avec 9,9 %, le Nigeria avec 8%… Signe que les « scams nigérians » font encore recette.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur