Le FBI écoute à distance? à l’aide des mobiles

Régulations

Ils nous voient, lisent nos mails, observent nos messageries instantanées,
écoutent nos conversations téléphoniques… et même nos conversations tout court
à l’aide de nos téléphones

Le FBI (Federal Bureau of Investigation) disposerait d’une technologie pour écouter les conversations en activant à distance le microphone des téléphones portables? Cette écoute pourrait être activée même lorsque le poste est éteint !

Un téléphone cellulaire peut être transformé en microphone et transmettre les conversations tenues à sa proximité“, affirme un article de nos confrères CNet.

Cette affirmation fait suite à celle du Financial Times qui a révélé voici plus d’un an que les fournisseurs de services mobiles peuvent “installer à distance un morceau de programme sur n’importe quel appareil, sans que l’utilisateur soit au courant, qui active le microphone même lorsque l’utilisateur n’effectue pas un appel.

Un certain scepticisme et de nombreuses rumeurs demeurent cependant autour de cette information. Motorola et l’opérateur Nextel font depuis longtemps l’objet de rumeurs. Mais surtout la principale question porte sur le logiciel implanté sur les téléphones? Peut-il être modifié à l’insu de son utilisateur ?

Cela semble peu probable sur des téléphones et technologies plus anciennes. Mais qu’en est-il des smartphones et autres appareils qui peuvent télécharger des informations et des logiciels ?

Le sérieux de l’origine des informations milite pourtant pour la réalité de cette capacité du FBI et d’autres agences américaines plus dangereuses encore (les activités d’écoute du FBI restent soumises à une autorisation de la Justice américaine, ce qui n’est pas le cas de la NSA, National Security Agency) à écouter nos conversations à notre insu à l’aide de nos téléphones.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur