Le FBI fait le point sur son opération Slam Spam

Régulations

Engagée voici un an par le FBI, l’opération Slam Spam a abouti à une gigantesque manoeuvre sur le terrain contre les auteurs de ‘spam’, de ‘scam’, de ‘phishing’. A suivre?

Voici un an, le FBI lançait

Operation Slam Spam, une opération de police et de renseignement à l’américaine, menée depuis le centre d’opérations techniques de Pennsylvanie. L’opération aurait permis le repérage d’auteurs de ‘spam’ et de ‘phishing’, avec l’aide de la Direct Marketing Association, qui a fourni une assistance technique pour repérer les individus et participé à hauteur de 500.000 dollars au budget de l’opération. Le Département américain de la Justice a confirmé l’action d’envergure engagée ce mardi 24 août sur le sol américain contre le ‘cyber crime’, avec des arrestations, des citations à comparaître, ainsi que la saisie de matériels chez des ‘spammers’ et des auteurs de ‘scam’, les artistes du numérique qui reproduisent illégalement des sites légaux. L’intervention de l’Attorney General John Ashcroft, membre du gouvernement de George W. Bush, est très attendue, qui révèlera l’ampleur de l’opération menée par le FBI contre le spam. Il est cependant à espérer que cette opération d’envergure soit l’expression d’une réelle volonté de l’administration américaine de lutter enfin efficacement contre le ‘spam’ et ses dérives: ils prennent majoritairement leur origine aux Etats-Unis, et ne se révèlent pas n’être qu’un battage médiatique électoral?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur