Le FBI s’attaque aux ‘chats’: tous cyber-crime?

Sécurité

Des agents fédéraux ont saisi les serveurs de CIT Hosting dans le cadre de la lutte contre le ‘cyber crime’

Accusé d’héberger un hacker sur ses serveurs, CIT Hosting, une compagnie de Chicago spécialisée dans l’hébergement de services de ‘chat’ privé, a vu ses locaux envahis par des agents fédéraux.

Après plusieurs heures d’investigations, et dans l’incapacité d’accéder à l’information recherchée, les agents du FBI ont finalement saisi et embarqué les serveurs, mettant fin de facto aux activités de CIT Hosting et à ses milliers d’abonnés. Du coup, des milliers d’internautes ont “confié” innocemment leurs échanges privés aux enquêteurs du FBI. Ce dernier a cependant précisé qu’il enquêtait sur une affaire de ‘cyber crime’, et qu’il ne s’agissait pas d’une affaire de terrorisme. Rassurant?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur