Le Fisc adopte l'open source pour ses outils en Cobol

Logiciels

Afin de réduire les coûts d’exploitation de sa solution de gestion de la TVA, la DGFiP bascule vers un outil de compilation Cobol open source et des serveurs Itanium signés HP.

La d irection générale des Finances publiques (DGFiP) vient de basculer vers les outils de compilation open source de l’éditeur Cobol-IT.

Ils sont dorénavant utilisés pour le logiciel de traitement de la TVA, écrit depuis ses débuts en Cobol. Le temps de compilation de deux millions de lignes de code passe d’une heure trente à seulement quinze minutes. Le choix de Cobol-IT Compiler Suite a été préconisé par HP, qui fournit les serveurs Itanium HP Integrity sur lesquels est déployée la solution de la DGFiP, ainsi que de nombreuses autres applications. Plus de 600 serveurs HP hébergent ainsi près de 850 services différents.

Le tout fonctionne avec une version Itanium d’HP-UX. La compagnie précise que le portage de l’application Cobol vers la solution de Cobol-IT s’est effectué sans heurt. Au final, la DGFiP est passée d’une solution écrite en Cobol, fonctionnant sur des serveurs HP Integrity PA-RISC, vers une offre Itanium et un compilateur open source. Ce changement a été motivé par des besoins de réduction de budget… en s’assurant toutefois de préserver la qualité de service.

Voilà donc une belle réussite pour le monde open source (et la jeune start-up française Cobol-IT), mais aussi une superbe vitrine pour les serveurs mission critical de nouvelle génération d’HP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur