Le fondateur de Capgemini, Serge Kampf, passe la main

RégulationsSSII

Une page se tourne. Le 24 mai prochain, Serge Kampf président et fondateur de Capgmini, cèdera sa place à Paul Hermelin, qui deviendra PDG de la firme.

Serge Kampf, maintenant âgé de 77 ans, devrait quitter son poste de président chez Capgemini, une société dont il est le fondateur. Cette décision sera effective le 24 mai 2012, après l’assemblée générale des actionnaires. Si les raisons de ce départ n’ont pas été précisées, ce dernier semble avoir été préparé et la réorganisation du groupe ne se fait pas dans la précipitation, estime ChannelBiz.fr.

Selon le communiqué, Serge Kampf « s’était expressément réservé la possibilité [de ne pas aller au terme de son mandat de président] le 27 mai 2010 lorsqu’il avait été reconduit dans ses fonctions ». Il précise : « Cet ensemble de décisions vient au terme d’un processus de transition qui a été engagé il y a très exactement 10 ans, période probatoire d’une durée plutôt exceptionnelle, mais qui a permis au groupe de se développer et de conforter sa position de leader mondial. »

Un unique PDG pour Capgemini

Pour organiser la transition, Serge Kampf a proposé au conseil d’administration du groupe de transformer la gouvernance de la SSII et d’évoluer vers une direction assurée par un PDG unique. La proposition a été acceptée et c’est Paul Hermelin, l’actuel directeur général de Capgemini, qui hérite du poste.

Le conseil d’administration du groupe a tenu à saluer « l’immense contribution de Serge Kampf, fondateur, dirigeant et inspirateur du groupe pendant 45 ans ». Le titre de président d’honneur de Capgemini et de vice-président du conseil d’administration est donné à Serge Kampf.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur