Le fondateur de Wikipédia abandonne son moteur de recherche

Cloud

Wikia Search n’a pas rencontré le succès escompté

On ne peut pas gagner à tous les coups. Jimmy Wales le cofondateur du célèbre Wikipédia a annoncé la fermeture de Wikia Search, moteur de recherche collaboratif maison lancé il y a moins d’un an.

L’idée avait de quoi séduire : il s’agissait de reproduire le système de l’encyclopédie en ligne en proposant aux utilisateurs d’ajouter eux-mêmes leurs propres liens afin d’enrichir les résultats de recherche. Et les ambitions étaient fortes. Au moment du lancement, Wales déclarait : “Aux États-Unis, 90% des recherches sont effectuées sur les sites de Google, Yahoo ou Microsoft, écrivait-il. Est-ce que nous voulons vraiment que tout le trafic, que tout le contrôle éditorial d’Internet passe par seulement une, deux ou trois entreprises?”.

Mais le concept n’a pas séduit : 10.000 visiteurs mensuel seulement se connectaient au moteur.

S’il ya une chose que j’ai appris dans ma carrière, c’est de travailler plus sur ce qui marche, et moins sur ce qui ne marche pas” explique Jimmy Wales. “Wikia Search n’a pas rencontré le succès que nous espérions.” Conséquence, Wales se concentrera désormais sur Wikipédia mais aussi sur Wikia Answers, assez proche de Yahoo Questions/Réponses, qui semble lui rencontrer un grand succès auprès des internautes.

Fermé mais pas abandonné. Pour Jimmy Wales, le moteur nécessitait encore deux ans de développement mais le contexte économique peu favorable et l’hégémonie planétaire de Google ont poussé Wikipédia à suspendre le projet. Pour autant, le fondateur de l’encyclopédie précise que le moteur pourrait être remis sur les rails dès que la situation le permettrait.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur