Le français Etap-on-Line, expert des notes de frais, avalé par Concur

Logiciels

Encore un éditeur de logiciels français qui disparaît, absorbé par son (gros) concurrent américain

C’était trop tentant. Les dirigeants fondateurs d’Etap-On-Line n’ont que faire du nombre d’éditeurs français, ou européens, qui subsistent.

Après 10 ans d’existence, il est vrai que cette start-up est devenue un spécialiste dans son domaine d’expertise: le traitement des frais professionnels. Et sa solution a été largement adoptée hors des frontières de l’Hexagone.

Cet éditeur, qui compte aujourd’hui 80 salariés, a effectivement déployé son activité sur toute la France mais également au Royaume-Uni et au Canada. Et à partir de ces trois territoires, la marque est représentée dans 25 pays.

La concurrence en France existe, mais sans l’avoir jamais inquiétée car les autres offres sont essentiellement orientées vers les PME.

Nous sommes spécialistes de la gestion des frais professionnels. Nous avons toujours pensé qu’il y aurait un marché de niche, face aux géants PeopleSoft, JDE (Oracle aujourd’hui)“, nous explique Pierre-Emmanuel Tetaz, dirigeant (et cofondateur avec Pierre Higelin, président). ” Et dès le début, nous avons opté pour le mode ‘web service’ – en ‘intranet’, disait-on alors. Nous avons vraiment décollé à partir de 2005, avec cette formule, en proposant une offre de type “ASP” (application service provider), avant qu’elle ne devienne ce que l’on désigne aujourd’hui par SaaS” [ou Software as a Service ].

Etap-on-Line a su s’introduire très tôt auprès des grands comptes, en travaillant notamment à l’intégration de ses solutions dans les principaux ERP du marché. “A ce jour, nous avons comme clients 20 sociétés du CAC 40, dont Areva, France Télécom…, ainsi que de grandes administrations et ministère“, précise P.-E. Tetaz.

La rencontre avec l’éditeur américain Concur était “naturelle“: les dirigeants se connaissaient. “Concur cherchait à être plus présent en Europe. Ils ont saisi l’opportunité d’une croissance externe avec notre organisation européenne.

Concur, coté au Nasdaq, a réalisé 215 millions de chiffre d’affaires sur son dernier exercice fiscal. Cette société créée il y a 16 ans à Seattle compte aujourd’hui 1.000 salariés. Elle doit une large part de sa réussite au choix du modèle de commercialisation “SaaS (software as a service), très inspiré de Salesforce.

En ce domaine, Concur a 4 à 5 ans d’avance sur la concurrence“, explique P.-E. Tetaz.

Etap-on-Line a également pris cette orientation depuis quelque temps déjà, avec le déploiement de la plate-forme de mutualisation des ressources “ond-demand”, Ulysse. “Nous réalisons déjà 60% de notre chiffre d’affaires en mode Saas“, précise P.-E. Petaz.

Lui-même, 39 ans, comme Pierre Higelin, demeurent dirigeants, pour la France et une partie de l’Europe, et resteront impliqués dans le développement des solutions. Leur société a été vendue à 100%. Ils deviennent actionnaires de leur acquéreur. Le montant de la transaction n’est pas publié.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur