Le G1 et Amazon face à l’iPhone et iTunes

Cloud

La collaboration, voire la symbiose, entre Amazon et Google, loin d’être un luxe, sera l’une des pierres angulaires de la stratégie de conquête du G1

La présentation du G1 ou HTC Dream, le mobile sous la plate-forme Android a laissé place à toute sorte de supputations. Et pour cause. Directement positionné face à l’iPhone 3G d’Apple, le G1 se veut une alternative efficace contre la terminal à la pomme.

Le G1 a tablé, en plus des applications, sur un usage bien particulier : la musique. Le choix d’Amazon comme partenaire relève de tout sauf du hasard. La firme de Jeff Bezos dispose depuis plusieurs mois déjà d’un kiosque musical dépourvu de DRM. Le géant du Web compte également quelques solides partenaires (EMI, Warner, Universal). Loin d’être inconnue, l’offre ne dispose cependant pas de l’aura d’iTunes. Et surtout, elle n’est liée à aucun appareil. Avec le G1, c’est chose faite.

L’accessibilité au service musical d’Amazon a été optimisée. Depuis le G,1 accéder au kiosque musical est un véritable jeu d’enfant. De plus, en quelques clics, il est possible de commander un titre. L’ouverture d’Android pourrait fournir, comme le rappelle Wired, un avantage décisif au G1. Un grand nombre d’applications pourraient venir améliorer l’expérience utilisateurs vécue sur le HTC Dream.

Le terminal du géant de Mountain View se frottera néanmoins à un adversaire de taille. Avec plus de 4 milliards de morceaux écoulés, le kiosque à musique de la firme de Cupertino semble indétrônable. Prudemment, les concepteurs du G1 l’ont rendu compatible avec le format AAC, le format utilisé par Apple.

Aussi, malgré l’émulation qui l’a entouré, depuis les rumeurs sur sa conception jusqu’à sa présentation officielle, le G1 sera confronté à très forte partie. L’iPhone 3G notamment, dont le succès ne se dément pas lui donnera, à coup sûr, du fil à retordre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur