Le Gartner table sur une très forte chute des ventes de PC en 2009

Cloud

Une fois de plus, les ‘netbooks’, qui tirent la vente de portables, s’en sortent mieux que les PC de bureaux, selon l’institut d’études

Le marché des PC devrait rester dans le creux de la vague pour plusieurs mois. Pour ses dernières projections, le Gartner prévoit un recul de la vente mondiale de PC pour l’année 2009. Seuls les netbooksdevraient échapper à la curée.

Pas moins de 257 millions de PC, soit un chiffre en recul de 11,9%, devraient trouver preneur au cours de l’année 2009. Selon le Gartner, ce chiffre serait le plus mauvais enregistré par le secteur depuis 2001.

Ni les marchés émergents, avec un recul attendu de 10,4%, ni les marchés matures, dont la baisse devrait atteindre 13%, ne devraient afficher de bons résultats au cours de cette année.

L’industrie du PC est confrontée à des conditions exceptionnelles. Au moment même où l’économie continue à décroître, les utilisateurs de PC et les fournisseurs deviennent de plus en plus prudents”, explique George Shiffler, responsable de la recherche chez Gartner.

Dans le détail, les fabricants devraient livrer quelque 101,4 millions de PC fixes, soit 31,8% de moins qu’en 2008. Les portables ne sont pas du tout dans la même situation. Pas moins de 155,6 millions de portables, soit 9% de plus qu’en 2008, devraient être livrés. Les portables doivent surtout leur bonne santé aux netbooks.

En 2009, 21 millions de mini-PC portables à bas coûts devaient être commercialisés, contre seulement 11,7 millions en 2008. Néanmoins, malgré la très forte progression du volume de livraison, les netbooks ne devraient pas être capables d’endiguer la baisse générale des ventes de PC, et ce, même s’ils sont sensés totaliser 8% des volumes globaux de livraisons de PC en 2009.

Le marché des netbooks devrait légèrement se modifier. Les écrans de plus grande taille (9 et 10 pouces) devraient prendre le pas sur ceux de taille plus réduite (7 à 8 pouces). “La plupart des utilisateurs choisissent désormais des systèmes dotés d’écrans plus large et avec de plus grandes capacités. Les [netbooks] dotés d’écran 8,9 pouces étaient le standard jusqu’à la deuxième moitié de l’année 2008“, explique Angela McIntyre, responsable de la recherche chez Gartner.

Les modèles équipés d’écran de plus grande taille devraient connaître une baisse de prix et passer de 450 dollars en moyenne à 399 dollars. “(…) Les marchés matures continuent à être les premiers acheteurs denetbooks, mais la chute des prix est susceptible d’attirer un nombre plus large d’acheteurs des pays émergents”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur