Le gouvernement repart en campagne contre le mobile au volant

Régulations

Une campagne choc de sensibilisation sera diffusée à la télévision, à la radio et sur internet

Le téléphone mobile, bien utile, a engendré un phénomène massif : le téléphone au volant. C’est ce fléau, à l’origine de nombreux accidents de circulation que le gouvernement entend aujourd’hui à nouveau combattre avec une nouvelle campagne choc de spots publicitaires.

Les nombreuses mises en gardes émises par les pouvoirs publics, les multiples compagnes d’information et la foule de contraventions délivrées par les agents de la force publique n’ont rien changé. En effet, les Français restent toujours aussi nombreux à utiliser leur mobile au volant.

Selon des chiffres dévoilés par le ministère de l’Ecologie et de l’Energie, en charge de la sécurité routière, 41% des conducteurs reconnaissent “qu’il leur arrive” de téléphoner en conduisant. De même, 72% des conducteurs assurent ne jamais s’être mis en danger en utilisant leur mobile au volant. Or, cette pratique multiplie par cinq les risques d’accident.

L’utilisation du portable “réduit considérablement la capacité d’attention de l’automobiliste”, a rappelé Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie. Le temps de réaction du conducteur augmente en effet de 50% en moyenne, soit une distance d’arrêt de 14 mètres pour une voiture roulant à 50 km/heure, selon une étude de l’Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (INRETS).

Le portable au volant est la quatrième cause de mortalité routière en France après l’alcool, la vitesse et le non-port de la ceinture, selon le ministère. Il est responsable de 300 morts et 3.500 handicapés par an, selon M. Borloo.

La campagne de sensibilisation d’un coût de 3 millions d’euros sera diffusée sur trois médias différents. Du 30 novembre au 21 décembre, les chaînes hertziennes, de la TNT, du câble et du satellite diffuseront un spot de 30 secondes. La campagne radio débutera quant à elle le 1er décembre pour se prolonger jusqu’au 14 décembre. Sur la Toile, la campagne sera proposée dès le 30 novembre. Les plus impatients peuvent déjà y voir quelques extraits.

Par ailleurs, selonleParisien.fr, le gouvernement mènerait à partir de l’année prochaine une étude sur l’influence du kit main-libre sur la conduite. Pour les experts, les oreillettes constituent un véritable danger pour la sécurité routière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur