Le Gphone est toujours d’actualité

Régulations

Le géant de la recherche poursuit bien son travail sur son
terminal mobile

D’après plusieurs sources taiwanaises, le Gphone est toujours dans la boîte à idée de l’omnipotent Google. Pour le magazine américain DigiTimes, la firme de Mountain View doit encore définir certaines spécifications techniques de son terminal. En particulier; déterminer quel système d’exploitation utiliser, trouver un partenaire pour la production du combiné, et également signer avec des opérateurs. Il reste donc encore pas mal de pain sur la planche… Espérons d’ailleurs à ce sujet, que le californien ne va pas, à l’instar d’un Apple, signer d’exclusivité… Des spécialistes de la téléphonie mobile pensent que le Gphone utilisera un module EDGE (2,5G) développée par un autre américain, Texas Instrument (TI). Enfin, d’autres échos soulignent que stratégiquement Google a un bon coup à jouer en offrant à son téléphone une capacité 3G, qui pour l’instant n’est pas disponible sur l’iPhone. A ce sujet, Apple a récemment annoncé que l’iPhone 2 serait 3G. Si Google souhaite un téléphone EDGE, il devrait signer avec TI. Mais, s’il envisage de lancer un combiné 3G, le contrat devrait tomber dans l’escarcelle de Qualcomm. Toutefois, si le choix de Google porte sur la 3G , le Gphone ne sera pas disponible avant la première moitié de l’année 2008. Un retard qui s’explique par la nécessité d’un changement de plate-forme et des problèmes de licences sur plusieurs technologiques brevetées. Toujours selon des rumeurs persistantes, le fabricant taiwanais HTC (High Tech Computer), aurait été désigné pour produire en masse le téléphone portable. Il est vrai qu’à la vue de son historique, HTC fait figure de partenaire idéal pour l’américain. Dernière spéculation de la presse spécialisée, Google pourrait bien lancer un OS propriétaire pour concurrencer les plates-formes Windows Mobile et Symbian.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur