Le Green IT progresse chez les grands comptes… mais pas dans les PME

CloudDatacenters

Selon Devoteam, le concept de Green IT fait son chemin en entreprise, en particulier celles de grande taille. Les petites structures restent toutefois peu informées des tenants et aboutissants du Green IT.

Devoteam a récemment publié les résultats de sa troisième enquête européenne dédiée au Green IT. Nous pouvons en tirer plusieurs enseignements intéressants.

Ainsi, 63 % des entreprises ont lancé un programme Green IT. Les grands comptes sont ici plus investis (82 % chez les plus de 10 000 salariés) que les PME (44 % chez les moins de 100 salariés). Plus que les moyens, c’est le manque d’information qui explique ce phénomène. Ainsi, 77 % des personnes travaillant en PME avouent ne pas connaitre le Green IT (contre 4 % dans les grandes entreprises).

« Le Green IT s’installe dans les grandes organisations, le défi est de lui donner de l’envergure, de l’ambition et de l’intégrer aux projets et aux objectifs des collaborateurs, indique Claire Alain, consultante chez Devoteam. Pour cela, on constate chez nos clients l’importance d’un sponsorship fort de la démarche par le management, et de son intégration dans une démarche développement durable à l’échelle de l’entreprise. »

Du bon et du moins bon

Parmi les évolutions positives relevées par cette étude, nous notons des progrès au sein des datacenters : une montée de la virtualisation des serveurs (55 %, + 7 points) et une forte progression de l’utilisation d’outils de surveillance de la consommation électrique (28 %, +9 points).

La surveillance de la consommation des postes de travail desktop progresse également. Mais elle reste très marginale en France (19 %), alors qu’elle est commune dans d’autres pays d’Europe (43% en Allemagne et 41% en Angleterre). Les solutions permettant de faciliter le travail à distance progressent elles aussi. Ainsi l’audioconférence est souvent utilisée (64 %), tout comme la visioconférence (53 %).

Tout n’est pas rose cependant. La gestion des déchets électroniques reste insuffisante. Seules 60 % des entreprises ont mis en place des initiatives de gestion des DEEE (Déchets d’Équipements Électroniques et Électriques).

Crédit photo : © Drizzd – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur