Le haut débit mobile s'impose dans les entreprises

Cloud

Les grands comptes sont de plus en plus friands de PC capables de se connecter en 3G/3G+, selon une étude Dell-IDC

Le PC portable poursuit sa pénétration dans le monde de l’entreprise. Selon le dernier baromètre Mobilité Dell-IDC (200 entreprises interrogées, PME et grands comptes), 40% des PC professionnels vendus en France sont des portables. Et cette tendance n’est pas prête de s’inverser.

83% des grands comptes (plus de 500 salariés) ont ainsi déclaré projeter de nouvelles phases d’investissement dans les prochains mois, contre 72% il y a un an. Dans les structures plus petites (entre 100 et 500 salariés), les prévisions sont logiquement un plus plus faibles : 55% de ces entreprises ont des projets d’investissement. En moyenne, 60% des entreprises interrogées vont investir à court terme dans la mobilité.

Entre les deux types de structures, l’usage du PC portable est assez différent. Dans les grands comptes, le portable est réellement une deuxième machine destinée au nomadisme (seulement 17% des portables se substituent au desktop). Dans les entreprises de taille moyenne, le laptop est de plus plus utilisé comme un poste fixe : 25% contre 13% il y a un an.

L’essor des PC portables a une conséquence : la progression significative de la pénétration des solutions de haut débit mobile type 3G et 3G+. En moyenne, 42% des entreprises interrogées disposent de PC portables équipés contre 27% il y a un an.

C’est dans les grands comptes que la part des PC 3G/3G+ est la plus forte avec 58% des entreprises équipées contre 47% il y a un an. Mais dans les PME, la progression est également notable puisque l’équipement passe de 22% à 39%.

La couverture du territoire mais surtout des offres tarifaires plus séduisantes (concurrence entre opérateurs oblige) ont contribué à cette progression, observe IDC.

Contrairement au Wi-Fi qui, s’il était installé n’était pas concrètement utilisé pour des raisons de sécurité, la 3G est effectivement exploitée : 26% des salariés équipés dans les grands comptes utilisent ce service.

Pour les utilisateurs, le haut débit sert avant tout à consulter sa messagerie, l’Intranet de l’entreprise et à utiliser des applications verticales (métiers). le taux de satisfaction atteint 91% dans les grands comptes. 74% de ces entreprises estiment que la 3G/3G+ a un impact positif en terme de réactivité et de disponibilité face aux clients. L’impact est également jugé très positif pour le travail collaboratif, la productivité des salariés (qui arrive néanmoins qu’en 3e position) et la flexibilité.

Dans le même temps, le développement du haut débit mobile a poussé les entreprises à développer et à mettre en place des applicatifs dédiés ou adaptés à la mobilité. Ainsi, 49% des grands comptes ont déployé des applicatifs dédiés ou ont transformé des solutions existantes. Ce taux tombe à 26% dans les entreprises moyennes.

Investissements en hausse, utilisation de la 3G : la mobilité exige un surcoût. Si 48% des entreprises interrogées estiment que ce surcoût est justifié au regard des bénéfices générés, elles soulignent la nécessité de simplifier la gestion globale des parcs afin de valoriser le ROI. Pour y parvenir, grands comptes et PME mettent en avant les solutions d’administration à distance (64%), la virtualisation des applications, l’encryptage matériel du disque dur et le contrôle des ports physiques .

Une appétence pour les Tablet PC ? Les entreprises sont-elles séduites par les Tablet PC, ces ultra-portables dotés d’un écran tactile et qui fonctionnent avec un stylet ? Pour Dell et IDC, la réponse est oui. 15% des grands comptes projettent d’investir dans ce type d’équipement dans les prochains mois (contre 3% dans les PME), selon son dernier baromètre.Il s’agit en priorité d’équiper les équipes de techniciens nomades dans le cadre de relevés de données sur le terrain. Le Tablet PC viendrait alors concurrencer les PDA durcis qui dominent actuellement ce segment de marché.Ca tombe bien, Dell lance aujourd’hui son premier Tablet PC en Europe… Il s’agit du Latitude XT. Pesant 1,8 kilos, il est doté d’un Intel Core Duo, d’une mémoire vive max de 3Go et d’une mémoire de stockage max de 120 Go (associé à une mémoire flash de 64 Go). Son prix : 2.350 euros HT.Si Dell croît fortement dans ce marché, les ventes de Tablet Pc restent aujourd’hui très marginales : moins de 1% du parc. Le prix, la faible autonomie, la reconnaissance tactile pas toujours efficace sont les principaux défauts mis en avant par les clients potentiels.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur