Le HTC Dream sous Android débarque chez Orange

Cloud

Son petit frère, le Magic est lui chez SFR

Google Android a beau être encore très discret dans les mobiles, il fait le buzz ! Et les opérateurs se doivent donc de le proposer afin d’occuper le terrain et pouvoir dire : ‘nous aussi, on propose un smartphone sous Android !’.

Problème, les choix sont limités puisque seulement deux terminaux, du même fabricant HTC, exploitent l’OS mobile de Google. SFR semble avoir été le plus malin puisqu’il proposera dès la fin avril le Magic, le terminal le plus récent. Orange est de son côté le plus rapide puisque le Dream (connu sous le nom de G1) est disponible dès aujourd’hui dans les boutiques de l’opérateur.

Il sera vendu 99 euros (en fait 149 euros avec une offre de remboursement différée de 50 euros) associé aux nouveaux forfaits Origami plus qui impliquent un engagement de 12 mois. Ces forfaits qui incluent le Web et les mails illimités s’échelonnent de 39 euros par mois (1 heure d’appel + appels illimités vers 3 numéros) à 127 euros par mois (10 heures de communication + appels illimités vers tous les mobiles Orange et fixe). A noter, chez SFR, le Magic est vendu 99 euros associé aux forfaits Illimythics.

Rappelons que le Dream est un smartphone à écran tactile de 3,2 pouces, 3G+, Bluetooh, Wi-Fi doté d’un clavier coulissant (que n’a pas le Magic). Ses dimensions sont de 117 x 55 x 16 mm pour 159 g. L’autonomie atteint 5 heures en conversation et 130 heures en veille.

Evidemment, le Dream (comme le Magic) a été conçu pour maximiser l’usage internet à travers Android, l’OS mobile de Google. Une grande partie des services star du moteur (Search, YouTube, Gmail, Google maps) seront présents sur le terminal, à partir d’icônes. Il sera aussi possible de recevoir des e-mails en mode ‘push‘ et ‘pull‘. La navigation web s’effectuera depuis un outil basé sur le WebKit, proche du navigateur Chrome et optimisé pour les petits écrans.

Android se distingue également par sa boutique d’applications en ligne (comme l’App Store d’Apple) pour favoriser l’adoption du terminal. 1.000 applications seraient d’ores et déjà disponibles dans le kiosque.

Magic ou Dream, un démarrage réussi de ces deux produits permettra à Google de valider, ou pas, sa stratégie mobile. Car malgré la présence de nombreux fabricants dans l’Open Handset Alliance de Google, peu de terminaux ont été lancés au niveau mondial. Il y a fort à parier que Motorola ou Samsung observeront de près les résultats de ces deux mobiles, notamment face à l’iPhone d’Apple lui aussi vendu 99 euros…, pour véritablement s’engager.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur