Le i-Mode débarque en Espagne

Régulations

Telefonica va lancer le service créé par DoCoMo à la fin du mois

Après l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la France, c’est au tour de l’Espagne de succomber aux charmes de l’i-Mode. Ce service, créé par le japonais DoCoMo, permet de se connecter à des pages Web à partir de son mobile (via le réseau GPRS), de télécharger des fichiers et d’accéder à des contenus de manière rapide. Au Japon, le i-Mode est un succès monstrueux: 36 millions de personnes y sont abonnés.

L’Europe découvre ce service depuis le lancement du GPRS, successeur du bon vieux GSM, à la fin de l’année dernière. NTT DoCoMo reste propriétaire du service et fournit aux opérateurs qui le souhaitent des brevets, le savoir-faire et les technologies nécessaires. 200.000 abonnés en France Le I-mode s’adresse surtout aux jeunes. Mais malgré un certain intérêt, les abonnements au i-Mode européen patinent un peu. En mars dernier, le patron de l’opérateur japonais qualifiait ce lancement de “décevant”. En France, le service a été lancé fin 2002 par Bouygues Telecom. Fin mai, l’opérateur annonçait avoir attiré 200.000 clients i-Mode. Un chiffre encore modeste. Pour la fin de l’année Bouygues vise les 500.000 abonnés. Mais avant cela, l’opérateur devra améliorer quelques points, notamment le nombre et la qualité des combinés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur