Le Japon veut standardiser les diodes LED

Régulations

Le gouvernement japonais est à l’origine du projet de standardisation des diodes émettrices de lumière, les LED

La démarche pourrait surprendre, mais elle est stratégique. En effet, faiblement consommatrices d’énergie et plus endurantes, les LED (

light emitting diodes) pourraient remplacer les ampoules et tubes fluorescents dans les 10 années à venir. La volonté du gouvernement japonais d’adopter un standard sur les LED prend donc toute sa dimension sur un marché qui s’annonce particulièrement concurrentiel. D’autant que l’industrie japonaise affiche sa volonté de faire des LED un produit de consommation courante. Le Ministère japonais de l’économie, du commerce et de l’industrie coordonne l’initiative de standardisation, qui réunit plus d’une centaine d’industriels locaux, dont les plus importants, Matsushita, Toshiba, Toyoda Gosei et Nichia. Les LED blanches pourraient remplacer les tubes néon

Le japonais Rohms, basé à Kyoto, a présenté fin novembre la LED blanche la plus luminescente au monde. Il coiffe pour le moment Nichia, qui semblait jusqu’à présent être le plus avancé sur ce marché, et qui a en particulier déjà lancé en partenariat avec Citizen une ligne de produits reprenant sa technologie.

Les applications dans la vie courante de la technologie Rohms ne sont pas attendues avant plusieurs années. Il faut en effet environ 170 LED blanches pour remplacer un fluo d’un mètre, ce qui implique un prix de production encore beaucoup trop élevé. Les premiers produits en LED blanches pourraient investir nos cuisines avant la fin de la décennie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur