Le japonais Softbank souffre du marché des mobiles

Cloud

Présent depuis 2005 sur le marché de la téléphonie mobile, l’éditeur opérateur nippon annonce des ventes étales et  un recul de son résultat net sur son 1er trimestre

Actuellement classé troisième opérateur de téléphonie mobile au Japon, Softbank affiche un recul de 23% de son résultat net, à 19,37 milliards de yens (soit 179 millions de dollars).

Le chiffre d’affaires a reculé de 2,4% à 647,3 milliards de yens, suite à une baisse des ventes de terminaux.

Grâce à des réductions de coûts, la marge brute a progressé de 8% à 85 milliards de yens mais les impôts ont lourdement grevé le résultat..

Aucune prévision annuelle n’a été communiquée. Certains spécialistes interrogés par l’agence Reuterstablent sur un net de 352 milliards de yens pour l’exercice qui s’achèvera en mars 2009.

Cette prévision peut paraître bien optimiste au vu de l’état actuel du marché mobile nippon. La contraction du secteur traduit des perspectives plutôt sombres pour les fabricants tels que Sharp, NEC et Fujitsu. Certains pourraient se retrouver devant un choix difficile: une alliance ou la sortie.

Dans ce contexte, l’action Softbank à la bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 2,37% ce 5 août. Depuis le début de l’année, le titre a perdu 14,16% .

Pour rappel, Softbank détient 3,9% de Yahoo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur