Le jour où IE5 a supplanté Netscape

Cloud

Toute l’histoire des navigateurs web est désormais résumée en un seul graphique, simple et montrant bien les grandes évolutions du marché, et des internautes. Instructif.

Nos confrères de Gizmodo.fr se sont récemment fait l’écho d’une actualité de Dvice qui reprend, en image, l’évolution des parts de marché des navigateurs web (origine de l’image). L’occasion de faire un point sur le succès de chacun.

Aux débuts du web, dans les années 90, Netscape Navigator régnait en maitre. Microsoft a rapidement proposé une alternative à ce produit, du nom d’Internet Explorer (IE). Dès l’arrivée d’IE1, la croissance de Netscape a été stoppée. Il faudra toutefois attendre la troisième mouture d’Internet Explorer pour que cette offre commence à se montrer dangereuse, et le « célèbre » IE5 pour qu’elle supplante son concurrent. « Tristement célèbre » ne manqueront pas de faire remarquer certains. Il est vrai que ce butineur n’a pas été un modèle en terme de respect des standards, casserole que Microsoft va longtemps trainer derrière lui (mais c’était aussi le cas de Netscape). Attribuer le succès d’IE au seul fait que ce produit était livré en standard avec Windows serait toutefois aller un peu vite en besogne. De fait, au fil des versions, Netscape devenait de plus en plus instable et lourd.

En fin de règne, le code source de Netscape a été ouvert sous licence open source, ce qui a permis tout d’abord de mettre au point la suite Mozilla, rapidement détrônée par un navigateur web allégé conçu pour se concentrer uniquement sur l’accès au web, Firebird/Firefox (dont la première version remonte à novembre 2004). Depuis lors, les solutions signées Microsoft ont largement souffert de la montée de Firefox, mais aussi de l’arrivée plus récente (septembre 2008) de Google Chrome (ce dernier ayant même réussi à freiner l’ascension de Mozilla). Dernier point, vous ne manquerez pas de remarquer qu’Opera, malgré son âge, n’a jamais réussi à s’imposer (ni à disparaitre, il est vrai). A noter que si Safari reste discret, le navigateur d’Apple apparu en 2003 grossit lentement… mais sûrement.

Histoire des navigateurs web
Histoire des navigateurs web

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur