Le kernel Linux 3.10 stable… pour longtemps

Cloud

Les développeurs du noyau Linux ont retenu la version 3.10 comme nouvelle base stable et sur le long terme – Long-Term Kernel – du coeur des distributions Linux.

Face à l’activité soutenue de la communauté Linux, qui annonce régulièrement de nouvelles versions du kernel (noyau) Linux, certaines versions disposent d’une reconnaissance particulière qui en fait des versions stables, avec la garantie d’être suivies dans le temps. Elles sont nommées Long-Term Kernel.

Qu’il s’agisse des distributions Linux pour l’entreprise ou pour des usages plus grand public, ces versions présentent l’avantage d’être fixées pour une période d’environ 2 ans, ce qui est une garantie de stabilité, appréciée plus particulièrement par l’industrie.

Voilà pourquoi le support des Long-Term Kernel Linux est retenu pour être le cœur des noyaux LTSI (Long Term Support Initiative), ce qui leur assure le soutient de la communauté tout au long de leur vie, qu’il s’agisse de corriger les bugs ou d’assurer des mises à jour de sécurité.

La LTSI est supporté par la Fondation Linux et par de nombreux fabricants, Hitachi, LG Electronics, NEC, Panasonic, Qualcomm Atheros, Renesas Electronics, Samsung Electronics, Sony et Toshiba.

6 kernel sur le long terme

Les derniers Long-Term Kernel sont les versions 2.6.32.61, 2.6.34.14, 3.0.89, 3.2.50 et 3.4.56. Ils sont rejoints par le kernel 3.10, dernière version mature dévoilée en juin dernier, et qui sera maintenue jusqu’en septembre 2015.

Linux 3.0, par exemple, est disponible depuis juillet 2011 et sera maintenu jusqu’en octobre 2013. Tandis que Linux 3.4 est disponible depuis mai 2012 et sera maintenu jusqu’à la mi-2014. Autre exemple, si l’on se réfère aux fabricants de smartphones et tablettes, ils ont retenu les kernels 3.0 et 3.40 pour le développement d’Android, ce qui garantit aux développeurs le choix et la stabilité du noyau. C’est enfin l’exemple de SUSE qui a retenu la version 3.0 du kernel pour sa distribution Linux.

Rappelons que si les distributions Linux évoluent en permanence, le kernel évolue quant à lui au rythme des travaux du créateur du système d’exploitation open source, Linus Torvalds. Soit une nouvelle version toutes les 10 à 12 semaines. Un peu d’ordre dans cette créativité ne fait pas de mal, les Long-Term Kernel sont là pour ça…

Crédit image © reynante


Voir aussi

Dossier : Linux s’impose dans le monde des affaires


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur