Le lancement de iGoogle a provoqué une perte de données

Régulations

L’affaire a de quoi inquiéter les sociétés qui stockent des données dans les
data-centers de l’américain et utilisent ses services en ligne…

La semaine dernière, plusieurs milliers d’utilisateurs des services de Google comme le Google Calendar ou Picassa ont été victimes d’une perte de données.

Concrètement, les paramètres personnalisés de “ces pages” ont disparu, au grand damne des utilisateurs. Apparemment la faute incombe au lancement de iGoogle

Selon les informations données sur le blog du géant des moteurs de recherche, ses équipes nomment iGoogle les pages d’accueil personnalisées de Google. Toutes les fonctions offertes par iGoogle ont été dévoilées et rendues publiques mardi 24 avril 2007.

“Les développeurs du monde entier ont travaillé avec une grande volonté sur ce projet de personnalisation de la page d’accueil de Google”déclare dans une note publiée sur le blog de Google, la responsable de l’ingénierie de l’américain, Sophia Brueckner.

Selon nos informations, il existe déjà près de 25.000 gadgets iGoogle.

La mise à jour de Google, pour qu’il puisse supporter la collection de gadgets iGoogle, comme la mise à jour automatique des photos, le service de messagerie instantanée ou bien le petit module d’accès direct aux dernières vidéos de Youtube, a provoqué un assez gros plantage.

Depuis vendredi 27 avril, des milliers de données sur la configuration personnalisée des utilisateurs des services gratuits de Google ont été perdues, ” notamment en Grande-Bretagne en Irlande et sur le marché européen”,précise un porte parole de Google.

Les ingénieurs de Google travaillent encore pour déterminer avec précision le phénomène à l’origine de ce bogue monstre.

Selon le groupe, de nombreuses données ont pu être restaurées.

Quid de ces gadgets signés Google?

Il existe plusieurs milliers de petits gadgets à installer sur la page d’accueil personnalisable iGoogle qui ressemble pas mal au dernier moteur de recherche en date de la firme de Redmond : Microsoft live Search.

Citons par exemple GoogleGram “qui permet d’envoyer des cartes de v?ux et de classer ses messages sur une période de 7 jours.”

Citons aussi, le service de miniblog Daily Me, ou bien Free Form qui permet de concevoir ces propres solutions d’affichage pour iGoogle comme des images ou des textes.

L’américain annonce également travailler sur un nouveau service baptisé My Community, qui devrait permettre aux utilisateurs (Gmail) de ce nouveau service de se partager leurs gadgets préférés.

Tous ces gadgets sont personnalisables et Google met à disposition des internautes une page montrant comment cela fonctionne.

Reste qu’avec le récent ‘crash’ du système, les sociétés souhaitant utiliser les services de Google ne vont pas se presser au portillon.

Car confier des données importantes à un système qui peut planter d’un jour à l’autre est un risque que la gratuité du service compense à peine.

Interrogé sur le modèle économique envisagé pour ce service, Google a préféré garder le silence. Mais la majorité des observateurs, estiment que des publicités vont rapidement fleurir cette nouvelle page.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur