Le logiciel libre a la cote au sein des entreprises françaises

Open SourceRégulations

La dernière étude en date de PAC confirme la bonne dynamique du logiciel libre chez les entreprises françaises. Un phénomène qui ne devrait pas ralentir avant 2015.

La France est rapidement devenue une terre d’accueil pour les logiciels libres, et ce, y compris en milieu professionnel. Ainsi, alors que certains pays découvrent petit à petit les bénéfices de l’open source, nombre d’entreprises françaises en sont déjà à leur seconde itération dans ce domaine.

L’étude ‘Open Source France 2012’ de Pierre Audoin Consultants (PAC) confirme cette bonne dynamique. En 2011, le logiciel libre a représenté environ 6 % du marché des logiciels et services informatiques, soit 2,5 milliards d’euros. Sa croissance ne devrait pas ralentir avant 2015.

PAC met également en valeur les points forts et les faiblesses du logiciel libre : « il est devenu dominant sur le segment des outils de développement autour de langages comme Java, PHP ou Python, sur les systèmes embarqués, les infrastructures web, etc. explique Mathieu Poujol, consultant principal cloud & middleware chez PAC France. Il est aussi devenu moins communautaire et moins gratuit, mais plus professionnel. »

Une forte industrialisation du libre

L’utilisation de code open source s’est massivement industrialisée et professionnalisée. Le tout s’est accompagné de la mise en place d’un riche écosystème d’éditeurs et de sociétés de services. Et PAC de citer certaines jeunes pousses, comme Talend, le champion des solutions d’intégration.

Le cabinet d’études note également la prépondérance du code open source dans le secteur du cloud computing. « Il faut noter aussi que l’écosystème autour du logiciel libre représente un avantage pour la France dans le cloud computing, où le logiciel libre est très performant et où l’ouverture de son code source diminue fortement les risques de “lock-in” sur des plateformes propriétaires », précise Mathieu Poujol.

Crédit photo © Zothen – Fotolia.com / Graphique © PAC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur