Le MacBook Air arrive dans les échoppes

Cloud

Le dernier-né d’Apple est désormais disponible à l’achat, et les fans sont sur un nuage…

La machine, modestement présentée comme l’ordinateur le plus fin du monde (0,4 cm d’épaisseur à son point le plus fin et 2 cm de hauteur maximum) par le géant américain ; est en vente au prix de 1.799 dollars dans les « Apples Stores. »

Doté d’un mini-écran de 13,3 pouces, profitant d’un système de rétroéclairage LED, d’une webcam très discrète et d’un trackpad reprenant les mouvements déjà disponibles sur certains MacBook et sur l’iTouch (pincement, rotation ou glissement)., ce Mac cible particulièrement les utilisateurs nomades pour qui le déplacement est réellement un mode de vie.

Sous la capot l’on retrouve un processeur Intel Core 2 Duo, cadencé à 1,6 GHz doté De 4 Mo de cache L2. L’air de rien, ce nouveau MacBook dispose d’un une unité de stockage de 1,8 pouce de 80 Go. Il est WiFi capable, (norme .n).

En marge du lancement de ce nouveau produit, la pomme a annoncé un léger retard dans le développement de sa plate-forme de téléchargement de films en HD, Apple TV. Cette dernière sera disponible d’ici la mi-février. Au lancement de ce service, 1.000 titres seront disponibles.

Selon nos confrères de VNUnet, “la location de films en qualité DVD sur iTunes est facturée 2,99 dollars pour les titres de la bibliothèque et 3,99 dollars pour les nouvelles sorties. Les versions haute définition sont quant à elles facturées 1 dollar de plus.”

Le mini-processeur d’Intel va se généraliser

La finesse assez remarquable du MacBook Air est imputable à l’utilisation d’un nouveau processeur Intel spécialement élaboré pour ce monstre de design et de légèreté. Il est 60% plus petit que les processeurs Intel actuellement utilisés dans les machines étiquetées Core 2 Duo. Il est gravé en 65 nanomètres.

Ce nouveau composant devrait être utilisé dans de nouvelles machines, et une nouvelle famille de mini-processeurs pourrait voir le jour prochainement.

Par exemple, l’architecture de ce processeur serait parfaite pour le développement d’UMPC (Ultra Mobile PC) ou d’iPhone et d’iPod de nouvelles générations, encore plus performants et petits.

Sony risque également de vouloir miniaturiser encore davantage sa gamme Vaio, qui est certainement la plus en concurrence avec le nouveau Mac.

Pour de nombreux analystes du secteur, le lancement du MacBook Air est donc le symbole d’une nouvelle ère dans la miniaturisation des équipements électroniques.

Il ne reste donc plus qu’à les imaginer, les concevoir et les commercialiser. En clair, Noël 2009 risque de coûter une fortune aux monstres de la consommation que nous sommes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur