L’e-mail domine ? encore ? la messagerie instantanée

Régulations

Malgré le spam, les virus et les bugs, l’e-mail continue de devancer les communications en temps réel

L’industrie des messageries, dominée par les fournisseurs d’accès, doit faire face à un challenge, celui de composer entre les volumes de messages échangés, leur coût et les dangers qu’ils peuvent renfermer.

« L’e-mail fait face à ses challengers – virus, spam, régulation ? et s’en sort avec une réputation écornée mais intacte« , affirme Mark Levitt, vice-président du département Collaborative Computing de l’analyste IDC. Pour 2006, le bureau d’études anticipe 84 milliards d’e-mails expédiés au quotidien, dont plus de 33 milliards de messages spammés. « En dehors des adolescents et des jeunes adultes, ainsi que certains environnements professionnels, l’e-mail va rester devant la messagerie instantanée en terme d’usage« . Mais la capacité de l’e-mail à conserver la tête des outils de communications sur Internet dépendra de la capacité de ses acteurs à maîtriser coûts et risques. Mais aussi à confirmer son rôle essentiel d’outil intégré dans les processus de collaboration.


Avis d'experts de l'IT