Le marché de la BI demeure quand même dans le vert

Logiciels
ipad bi décisionnel (crédit photo © vovan - shutterstock)

SAP, Oracle, IBM, SAS et Microsoft forment le Top5 d’un marché de la Business Intelligence, qui a marqué le pas en 2012.

Le marché de la BI et du décisionnel – Business Intelligence (BI), Corporate Performance Management (CPM) et Performance Management Software (applications analytiques) – est dominé par 5 acteurs qui cumulent ensemble 70 % de sa valeur, que le Gartner a estimé pour 2012 à 13,131 milliards de dollars.

Le Top 5 de la BI

SAP, Oracle, IBM, SAS et Microsoft forment ainsi le Top5, dont la dernière version (2012) affiche un léger changement, avec IBM qui a dépassé SAS et rejoint le trio de tête.

  • SAP occupe la première place depuis l’acquisition, déjà lointaine, de Business Objects. Chiffre d’affaires de 2,902 milliards de dollars, en progression de 0,6 %, soit 22,1 % de part de marché.
  • Oracle occupe la seconde place, ce qui nous semble étonnant à la vue du catalogue de l’éditeur, mais les analyses du Gartner nous surprennent parfois. Chiffre d’affaires de 1,952 milliard de dollars, en progression de 2,0 %, soit 14,9 % de part de marché.
  • IBM a donc conquis la troisième place. Chiffre d’affaires de 1,625 milliard de dollars, en progression de 9,9 %, soit 12,4 % de part de marché.
  • SAS recule à la quatrième place, de peu, il ne démérite pas. Chiffre d’affaires de 1,599 milliard, en progression de 3,7 %, soit 12,2 % de part de marché.
  • Microsoft ferme la marche du Top5, mais enregistre la meilleure progression. S’il lui en manque cependant pas mal pour grignoter une place, il pourrait créer la surprise dans les prochaines années et probablement se hisser à la troisième voire la seconde place. Chiffre d’affaires de 1,189 milliard, en progression de 12,2 %, soit 8,1 % de part de marché.

La croissance… ralentit !

Le phénomène le plus marquant du marché de la BI en 2012 provient d’un ralentissement du rythme de progression du marché. La progression est passée d’un spectaculaire 17 % en 2011 à 6,8 % en 2012. Ce n’est cependant pas si mal actuellement !

Pour Dan Sommer, principal research analyst du Gartner, ce ralentissement provient des « conditions macroéconomiques difficiles et de la confusion liées aux conditions technologiques émergentes qui ont conduit à une croissance du marché plus modeste que les années précédentes. »

La ‘confusion’ évoquée concerne les ‘analytiques’ et ‘Big Data’ face à la BI, qui auraient un impact négatif sur le marché. Ce qui ne serait pas le cas des nouveaux modes de consommation des outils de prise de décision, le mode SaaS (Software as a Service) en particulier, qui éloignerait les usages de la BI du domaine des IT.

Il est en revanche certain que la vague du Big Data Analytics n’avait pas encore déferlé sur le marché en 2012. L’année 2013 devrait donc afficher un profil différent… Mais les membres du Top5, qui accélèrent afin de maintenir leur portefeuille à flot et dans le sens du Big Data, ont peu à craindre de leurs concurrents.

Crédit image © vovan – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur