Le marché de la publicité en ligne chute aux Etats-Unis

Régulations

Il s’agit de la première baisse du secteur depuis 2001.

Le marché mondial de la publicité en ligne n’échappe pas à la récession aux Etats-Unis. Selon l’étude de l’Interactive Advertising Bureau (IAB) et PricewaterhouseCoopers présentée vendredi 5 juin à la presse américaine, le chiffre d’affaires des annonces en ligne a baissé de 5 % au court du premier trimestre 2009 (5,48 milliards de dollars contre 5,77 milliards un an plus tôt).

Si le “online” est moins touchée que les autres médias, notamment la presse papier (-28 %) et la télévision-radio (-24 %), il s’agit néanmoins de la première baisse du secteur depuis l’éclatement de la bulle Internet au début du siècle qui s’était alors limitée à 4 %. Mais selon l’IAB, malgré l’érosion des annonces, le marché de la publicité en ligne devrait dépasser les 20 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2009.

Selon le dirigeant de l’IAB, Randall Rothenberg, le marché de la publicité en ligne est victime de la récession économique au même titre que les grandes industries. Il est d’ailleurs confiant sur l’avenir du secteur dans la mesure où “les consommateurs consacrent de plus en plus de temps aux médias interactifs”, selon des propos rapportés par l’AFP.

Il n’en reste pas moins que certains acteurs tirent mieux leur épingle du jeu que les autres. Google a ainsi augmenté ses revenus publicitaires de 3 % au premier trimestre. Le développement d’outils de ciblage de l’internaute prospect et d’offres de publicité contextuelle ne sont probablement pas étrangers à la bonne tenue des résultats de Mountain View.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur