Le marché de la TV payante sur ADSL a explosé en 2005

Régulations

Les opérateurs télécoms ont recruté prés de 232.000 nouveaux abonnés à la TV payante via ADSL

Le rapprochement le 11 décembre 2005, des deux bouquets satellitaires français, Canal+ et TPS, va permettre de créer un ensemble plus solide pour contrer l’offensive des groupes de télécommunications dans la télévision par ADSL. Mais contrairement à la crainte de Canal+/TPS, de se faire doubler par les nouveaux arrivants sur ce marché en pleine expansion, c’est l’effet inverse qui s’est produit.

Ainsi comme le souligne le quotidien Les Echos dans ses colonnes, “les entreprises de télécommunications et d’Internet ont plutôt dynamisé les ventes des bouquets des deux groupes.” L’opérateur historique a ainsi recruté 180.000 nouveaux usagers payants, dont prés de 83.000 pour TPS et 97.000 pour CanalSat. De son côté Neuf Cegetel, qui termine la refonte de ses activités (lire nos articles), a séduit 12.000 nouveaux abonnés, dont 4.000 pour TPS et 8.000 pour CanalSat. Fier de son succès, et ce malgré de petits problèmes avec l’association de consommateurs l’UFC (lire nos articles), la Freebox a trouvé prés de 40.000 clients, uniquement pour CanalSat, qui est la seule offre de TV par ADSL que le FAI commercialise. La toute jeune TV par ADSL, qui rentre dans sa troisième année d’existence, se porte donc globalement bien, et la concurrence des entreprises de télécommunications et les FAI sur les acteurs traditionnels de la télévision ne se fait pas encore sentir. Mais, elle devrait, comme le rappelle Les Echos, “être indéniable à moyen terme”. Le bilan de ces deux années d’exploitation est donc plutôt bon, avec pas moins de 300.000 abonnés qui se répartissent entre TPS et CanalSat. Avec 140.000 usagers pour TPS et 160.000 pour Canal+, soit 3,2% du nombre total d’abonnés (9,3 millions) de Canal+ Canalsat et TPS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur