Le marché de la VoIP/ToIP doublé en 2015

RéseauxVoIP

Le marché de la VOiP est en pleine croissance. D’ici 2015, il pourrait rapporter près de 40 milliards de dollars de revenus. L’occasion pour Microsoft d’exploiter au maximum Skype, acheté récemment.

La Voix sur IP (VoIP) est un segment porteur pour les opérateurs. Selon le cabinet d’études Point Topic, la VoIP générera 40 milliards de dollars à l’horizon 2015 dans le monde. Un revenu mondial estimé au double du marché actuel.

A nouveau en plein essor après une période de stagnation, la voix transitant par Internet semble amenée à remplacer sous peu les lignes téléphoniques classiques. Une équipe de chercheurs de Point Topic s’est récemment exprimée en ce sens, levant le voile sur une progression en flèche de la téléphonie sur IP et dissipant par la même occasion, le faible doute qui subsistait encore après le rachat de Skype par Microsoft.

L’analyste John Bosnell rappelle que tous les constats dressés par Point Topic sont basés sur des statistiques chiffrées officielles. Ainsi, les services de VoIP auraient connu, en 2010, un taux de croissance à deux chiffres : +12,5% par rapport à l’année précédente, relève ITespresso.fr.

« Ces services sont encore relativement récents, en cours d’amélioration. Ils représentent toutefois d’ores et déjà un substitut idéal et économique aux lignes classiques, rappelle John Bosnell. Il a fallu attendre avant que le phénomène ne prenne racine, mais désormais, tous les feux sont au vert ».

En mars dernier aux Etats-Unis, la Commission Fédérale des Communications (FCC – Federal Communications Commission) avait déjà laissé entrevoir le développement des solutions de voix sur IP : leur taux d’utilisation a bondi de 21% sur le dernier trimestre 2010. Dans le même temps, les lignes téléphoniques traditionnelles sont en recul de 8%.

Malgré l’apparition des offres de téléphonie illimitée, Skype reste une alternative de poids. Cette solution est totalement gratuite, dans le monde entier. A condition que les interlocuteurs concernés utilisent tous le même logiciel. « Nous estimons qu’en 2015, dans le monde, il y aura plus de 750 millions d’abonnés à une ligne téléphonique fixe via Internet d’ici la fin 2015, qui seront tous en théorie des cibles pour la VoIP », ajoute John Bosnell. Autant de points d’appui pour généraliser l’usage de la VoIP.

Skype compte aujourd’hui 150 millions d’utilisateurs réguliers. Cependant, ils ne sont que 9 millions à s’orienter vers les services payants. Chacun d’entre eux ne rapporte en moyenne à la société que 8 dollars par mois. Pourtant, en conservant un tel revenu moyen par individu, Skype pourrait bien dévoiler un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars en 2016. D’autant plus que de nombreux fabricants l’incluent désormais parmi les fonctionnalités de leurs appareils connectés (c’est le cas de Sony et ses téléviseurs Bravia).

A la suite de son acquisition par Microsoft pour 8,5 milliards de dollars, Skype devrait être implémenté sur tous les appareils nomades équipés de Windows Phone. Une garantie supplémentaire au cas où les smartphones viendraient à supplanter la téléphonie fixe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur