Le marché des cartes à puce grossit

Cloud

Le marché des cartes à puce se développe. Grâce aux banques

Le marché de la carte à puce croît fortement, et devrait continuer de grossir, font savoir les organisateurs du salon Cartes, qui se tient du 15 au 17 novembre prochain. D’après leurs études, en 2004, les trois grands producteurs, Gemplus, Axalto et Oberthur card systems, ont totalisé un chiffre d’affaires supérieur à deux milliards d’euros.

Les deux meilleurs amis de la puce Clients privilégiés : la téléphonie mobile, et le secteur bancaire. En 2004, en effet, les producteurs ont livré 2180 millions de cartes au marché bancaire : une progression de 37% en volume. Principalement, c’est la diffusion de la norme EMV, Europay Mastercard Visa, qui a tiré le marché. Et, bonne nouvelle, si, en Angleterre, les 141 millions de cartes nationales étaient déjà à la norme, en juin dernier, il en reste encore aujourd’hui 2,5 milliards dans le monde qui doivent effectuer cette migration. De quoi s’occuper les années à venir. D’autant qu’ aux Etat-Unis, le segment des cartes de paiement sans contact a connu un succès inattendu. Il pourrait constituer un nouvel axe de développement. Coté téléphonie mobile, le marché des cartes SIM a progressé de 57% en volume en 2004. Et, l’accroissement attendu du nombre de ventes de téléphone, la migration de certains grands opérateurs asiatiques vers le GSM ou encore le développement de la 3G, pourraient soutenir l’expansion de la carte à puce dans les mois à venir. 2005, année de la puce.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur