Le marché des progiciels dépassera les 232 milliards de dollars en 2010

Logiciels

Le marché du logiciel d’entreprise connaît une belle embellie qui se poursuivra dans les prochaines années. Mais pas partout.

Le marché du logiciel d’entreprise recouvre la santé. Selon les prévisions du cabinet Gartner, il devrait dépasser la barre des 232 milliards de dollars de recettes cette année, soit une croissance escomptée de 4,5 % par rapport à 2009.

Ce secteur continuera à se développer au cours de ces prochaines années. En 2011, ce marché des logiciels d’entreprise devrait atteindre les 246,6 milliards de dollars de chiffre d’affaires, et les 297 milliards de dollars d’ici quatre ans, avec un taux moyen de croissance annuelle estimé à 6% sur cinq ans.

« Des systèmes d’information vieillissants, ainsi qu’une plus grande demande concernant les logiciels de sécurité et l’alignement par rapport aux besoins de l’entreprise sont des facteurs clés de décision pour les utilisateurs finaux qui augmentent leurs dépenses sur ce marché des logiciels d’infrastructure », relève Joanne Correia, analyste pour le cabinet Gartner.

Toutefois, le Gartner note que ce marché des logiciels d’entreprise devrait rester disparate selon les différentes régions mondiales. Ainsi des régions émergentes, comme l’Asie-Pacifique et l’Amérique du Sud, moins touchées par la récession économique que l’Europe et les Etats-Unis, devraient davantage investir dans ce domaine au cours de ces prochaines années.

Les revenus dans les logiciels d’entreprise en Amérique du Nord devraient atteindre, en 2010, les 110,8 milliards de dollars, soit une progression notable de 8,5 % par rapport à l’année dernière. Cette croissance devrait se maintenir jusqu’en 2014, avec des dépenses chiffrées à 143,6 milliards de dollars.

La situation est un peu moins enthousiasmante pour la région EMEA (Europe-Middle East-Africa). Le Gartner souligne que les revenus sur le marché du logiciel d’entreprises ne dépasseront pas les 64,5 milliards de dollars, soit un recul de 3,4 % par rapport à 2009. Ce secteur devrait toutefois renouer avec la croissance : en 2014, il se stabilisera aux alentours des 76,2 milliards de dollars.

En revanche, l’Asie-Pacifique (en excluant le Japon) tire nettement son épingle du jeu. Cette région devrait connaître cette année la plus forte poussée de ses revenus liés au marché des logiciels, avec une croissance estimée à 13 %, soit 22 milliards de dollars, contre 19,5 milliards de dollars en 2009.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur