Le marché des semiconducteurs freine sa chute

Cloud

Les bons résultats du deuxième trimestre redonne des couleurs au marché. Pour combien de temps?

Le cabinet Gartner a revu à la hausse le marché des semi conducteurs. Selon ses dernières prévisions, les ventes de puces électroniques (tous types confondus) devrait générer un revenu total de 212 milliards de dollars en 2009 contre 255 en 2008. Soit une baisse de 17,1%, moins importante que les prévisions du Gartner qui évaluait précédemment le ralentissement à 22,4 % pour l’année.

L’origine de ce revirement? La remontée, de 17 %, des ventes au deuxième trimestre. Une remontée due à la bonne tenue de la consommation des PC et TV LCD grâce à la baisse des prix. « L’industrie a également bénéficié de la relance chinoise qui a fonctionné remarquablement bien pour stimuler la demande à court terme. Les gouvernements du monde entier ont pris des mesures rapidement et à grande échelle pour éviter un krach boursier, et cela a fonctionné », souligne Bryan Lewis, vice président analyste chez Gartner.

Un redressement qui s’est reflété dans les résultats des principaux producteurs de composants électroniques. Lesquels ont vu leur chiffre d’affaires croître au deuxième trimestre : +12 % pour le leader Intel, +30 % pour le numéro 2 Samsung, +35,7 % pour Qualcomm (numéro 8)…

Tout n’est pas rose pour autant et l’analyste prévient que les principaux segments du marché vont connaître une baisse à deux chiffres sur l’ensemble de l’année. A 57,2 milliards de dollars les produits dédiés aux applications sépcifiques (ASSP) connaîtra un déclin de 16,5 % par rapport à 2008. Suivi du marché de la mémoire (-13,5 % à 41 milliards) et des microcomposants (microprocesseurs, microcontrôleurs, processeurs à traitement des signaux) qui perdra 19,2 % à 39,4 milliards.

Quid de 2010? La tendance à la hausse devrait se confirmer. Gartner prévoit une progression globale de 10,3 % à 233 milliards par rapport à 2009. Tout dépendra du comportement de la fin de l’année en cours. « Le quatrième trimestre 2009 et le premier trimestre 2010 seront très important pour façonner la croissance annuelle pour 2010 », justifie Bryan Lewis. « Nous nous attendons actuellement à un quatrième trimestre 2009 légèrement positif, conformément aux tendances saisonnières habituelles, mais les fabricants craignent que la demande baisse plus que d’habitude et se reporte au premier trimestre 2010. » Du coup, le Gartner prévoit une « pause » de -5 % au premier trimestre 2010 « le temps que les consommateurs absorbent tous les appareils achetés au cours des trois trimestres précédents ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur