Le marché des serveurs se porte bien… selon Gartner

CloudServeurs

Malgré le recul des ventes enregistré au cours du quatrième trimestre, l’année 2011 aura été plutôt positive pour les fabricants de serveurs.

9 523 171 serveurs auraient été livrés dans le monde en 2011, une valeur en progression de 7 % par rapport à 2010, pour un chiffre d’affaires de 52 793 288 638 dollars, en progression de 7,9 %. Nous apprécierons la précision des chiffres que nous fournissent les analystes du Gartner. L’année 2011 n’aura finalement pas été si mauvaise, avec un résultat globalement positif, même s’il varie selon les régions du monde.

La zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) en particulier souffre. Quant au quatrième trimestre 2011, dont les indicateurs sont passés dans le rouge, le Gartner justifie ce recul en partie par les ruptures de stock sur les disques durs après les inondations en Thaïlande. L’explosion des services à destination des périphériques mobiles, tablettes et smartphones, a profité à la demande, ainsi que la création de « méga » datacenters. La plateforme x86 domine désormais les autres technologies de processeurs pour serveurs, au détriment des architectures UNIX RISC et Itanium. Enfin les blades (serveurs lames) ont enregistré une progression des livraisons de 14,5 %, pour un revenu qui n’a progressé que de 4,2 %, marquant la banalisation des lames.

Un classement qui varie

Le classement des fabricants affiche une forte dichotomie entre chiffres d’affaires et livraisons. Côté revenus, IBM a repris la tête du classement avec 16,084 milliards de dollars, en progression de 6,9 %, et une part de marché de 30,5 %. HP suit avec 15,320 milliards, quasi stable, et 29 % de part. La part de marché du troisième, Dell, reste stable à 14,7 %, mais les ventes du Texan ont augmenté de 7,7 %. Situation quasi identique pour Oracle (Sun), 3,233 milliards de dollars, en progression de 4,4 %, et 6,1 % de part de marché. Le japonais Fujitsu clôt le top 5, avec 2,528 milliards, en forte progression de 18,1 %, et 4,8 % de part.

Côté livraisons, le classement diffère nettement. HP est premier avec 2,805 millions de serveurs livrés, stable, 29,5 % de part de marché. Dell est second, 2,111 millions en progression de 2 % et 23 % de part. IBM n’est qu’en troisième position – une position enviable, c’est le seul acteur à livrer moins de machines, mais à faire plus de chiffre d’affaires, donc de marge, merci l’architecture Power même si le System z semble sur le déclin – 1,162 million de serveurs livrés, quasi stable, pour 12,2 % de part. Suivent le japonais Fujitsu (297 486 serveurs) et le chinois Lenovo (159 725 serveurs).

Nous noterons que Cisco pourrait bien faire son apparition dans un prochain classement trimestriel en 2012. Les ventes de serveurs du géant des réseaux ont en effet progressé de 8 % en 2011.

Crédit image © Skvoor – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur