Le marché des services IT progresse en 2008… malgré la crise

Sécurité

Le Gartner évalue à 8,2 % la progression de l’activité des SSII et autres prestataires de services IT. 2009 risque d’être une autre histoire…

C’est avec un léger décalage (récession économique oblige?) que Gartner publie ses analyses sur le marché des services IT en 2008. Un marché mondial à 806 milliards de dollars en progression de 8,2 % par rapport aux 754 milliards de 2007, selon l’analyste.

Un marché qui ne semble donc pas avoir souffert de la crise. Ou partiellement seulement. “Les deux seuls segments du marché qui ont progressé moins vite que les prévisions était la gestion de l’IT et des processus (IT management, process management)”, souligne Kathryn Hale, vice présidente responsible des marchés services IT au Gartner. Situation surprenante selon elle puisque “face aux périodes économiques difficiles, les économies générées par l’externalisation préserve ce segment de marché”. Cependant, les prestataires ont bénéficié de six à huit mois de ‘business habituel’ en 2008 avant de voir arriver la récession économique. Ce qui a impliqué de larges restrictions et réductions de coûts, selon l’analyste.

Parmi les principaux acteurs du marché, IBM conserve sa place de leader avec 58,9 milliards de chiffres d’affaires et 7,3 % du marché avec une progression de 8,8 % supérieure à la moyenne. HP s’affiche en seconde position avec 4,8 %. Mais avec 38,6 milliards, l’entreprise de Palo Alto ne progresse que de 1,9 %. La plus faible progression du classement. Le rachat d’EDS mi 2008 ne semble donc pas encore porter ses fruits.

La plus forte progression revient à Accenture (+15,1 %) qui s’inscrit sur la troisième marche du podium avec 23,7 milliards et 2,9 % du marché. Suivent Fujitsu (20,4 milliards, +9,6 %) et CSC (17,11 milliards, +6,6 %). Le marché reste cependant l’apanage des myriades de SSII qui occupent plus de 80 % du marché et génèrent plus de 647 milliards de dollars de revenus. Leur activité progresse de 8,3%, un poil au dessus de la moyenne.

Si 2008 est donc plutôt un bon cru, 2009 risque de raconter une toute autre histoire. Face à la crise, les directions informatiques tendent à chercher des solutions internes pour palier aux budget IT en baisse. Stratégie qui risque de peser fortement sur le marché des services et les résultats des SSII


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur