Le marché du « print » chute de 25% en 2009

Cloud

Tous les constructeurs d’imprimantes, copieurs et multifonctions voient leurs ventes baisser au cours du premiers semestre 2009.

Après les PC et les serveurs, le secteur de l’impression personnelle subit à son tour une baisse d’activités sur le marché EMEA (Europe-Moyen Orient-Afrique). Selon le cabinet d’études Gartner, les ventes d’imprimantes, multifonctions et copieurs sont tombées à moins de 18 millions sur le premier semestre 2009 contre près de 23,8 sur la première moitié de l’année 2008. Soit une chute vertigineuse de 24,4 %.

Pour le Gartner, l’explication tient en un mot : récession. « L’impact de la récession mondiale a été préjudiciable pour les consommateurs, les entreprises et les fournisseurs », soutient l’analyste Tosh Prabhakar. « Les banques […] continuent de limiter les crédits pour investir dans de nouveaux équipements. Avec des budgets réduits, les entreprises ne peuvent investir dans de nouveaux matériels et continuent leurs activité avec l’existant, ce qui a pour résultat d’entraver les ventes et limiter les revenus des fournisseurs de solutions d’impression. »

Point positif, la baisse des ventes d’imprimantes entraîne le développement des applications de gestion de l’impression. « Comme les ventes matérielles déclinent, on constate une reprise des logiciels de gestion de documents et de capacité de services pour aider les entreprises à réduire et mieux gérer leurs coûts. », estime l’analyste.

Une analyse qui consolera difficilement HP et Canon. Les deux leaders du marché perdent respectivement 31,5 % et 25,8 % de leurs ventes qui s’élèvent à 7,27 et 2,9 millions d’unités. Ils n’en occupent pas moins 40,5 et 16,1 % du marché (contre 44,6 % et 16,4 % précédemment). Epson limite les dégâts avec une chute de 16,3 % et moins de 2,6 millions de produits distribués. Suivent Brother et Samsung Electronics avec 1,3 et 2,5 millions de machines écoulées, soit une baisse de 8,4 % et 6,2 % de leurs ventes. En d’autres termes, pas un seul constructeurs ne tire son épingle du jeu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur