Le marché du PC tombe en Europe

Cloud

L’attentisme des consommateurs et la concurrence palpable des tablettes a pesé sur le marché européen au 4e trimestre 2010. Apple en profite pour gagner du terrain, notamment en France où il frôle les 8 %.

Voilà une annonce guère encourageante pour l’économie du marché IT européen. Selon le Gartner, les ventes de PC au quatrième trimestre 2010 ont baissé de 4,4 % par rapport à l’exercice 2009 en Europe occidentale. Une période pourtant habituellement faste pour le secteur. Moins de 19,4 millions de machines ont été distribuées en 2010 contre près de 20,3 millions il y a un an au même trimestre. Sur l’ensemble de l’année, le marché se maintient tout juste avec 46 millions d’unités vendues.

La chute du marché est notamment provoquée par la baisse d’intérêt des consommateurs tous venants. « Entre octobre et la fin décembre 2010, le marché des PC grand public en Europe occidentale a continué sa chute, avec des livraisons en baisse de 8,1 % », signale Meike Escherich, analyste principal au Gartner. Même les laptops, pourtant choyés des consommateurs, subissent une baisse de 2 % sur la période. Essentiellement à cause des constructeurs qui ont retardé les commandes face aux revendeurs prudents confrontés à des stocks importants, précise l’analyste. Les ventes des machines destinées au marché professionnel sont restées stables pour leur part. Les migrations des postes de travail vers Windows 7, si elles ont démarré, ne se traduisent visiblement pas par le remplacement du matériel dans les entreprises.

La concurrence des tablettes

La concurrence des nouvelles plates-formes numériques, tablettes, consoles/accessoires de jeux et liseuses électroniques essentiellement, a également pesé sur le marché du PC. L’attente provoquée par l’annonce de l’arrivée de nouvelles tablettes (Android notamment) ou des prix en baisse ont ainsi pu reporter les intentions d’achats au premier trimestre 2011. Le cabinet d’analyse évoque également les conditions météorologiques difficiles qui ont pu limiter les déplacements des consommateurs (et donc leur actes compulsifs d’achat).

Sur le podium, on retrouve les même que d’habitude : HP, Acer et Dell, dans l’ordre. Mais leur position les fragilise face à l’état du marché. HP limite néanmoins les dégâts avec une baisse à peine perceptible de 0,5 % à 4,28 millions de PC, et se paie même le luxe d’augmenter sa part à 22,1 % du marché (contre 21,2 % en 2009). Impacté par la baisse des ventes de netbooks et des excès de stocks dans certains pays, Acer accuse une baisse de 13,5 % de ses ventes (4 millions de machines) et perd 2,2 % du marché (20,8 %). Le regain d’intérêt des entreprises pour les produits de Dell n’a pas suffi à colmater la fuite des consommateurs grand public et voit ses ventes baisser de 5,3 % à près d’1,9 million d’unités. Le constructeur texan occupe 9,8 % du marché européen (9,9 % en 2009).

La bonne surprise Apple

A peine plus que les 9,5 % d’Asus qui, avec 1,85 million d’unités, voit ses ventes bondir de 13,5 %. L’autre bonne surprise vient d’Apple. Le constructeur de Cupertino a augmenté ses ventes de 13,3 % sur l’année. Ses 1,2 million d’iMac et autres MacBook vendus permettent à l’entreprise à la pomme de détenir 6,2 % du marché européen. La stratégie de multiplication des Apple Store et le succès de l’iPhone et de l’iPad ont favorablement influencé les ventes des PC d’Apple.

Si l’état du marché européen préoccupe, le cas de la France inquiète (plus que le Royaume-Uni à -2,7 mais moins que l’Allemagne à -5,4 %). Le marché y baisse de 5,2 % avec 3,13 millions de PC. Une baisse essentiellement subie par les deux premiers du classement, à savoir Acer (-10,5 % à 729.000 unités) et HP (-12,2 % à 709.000 unités). Malgré ces contre-performances, les deux constructeurs restent devant Dell, en hausse de 5,5 % (364.000 machines), Asus (+2,7 % à 345.000 produits) et Apple. La France n’usurpe pas son image de pays d’accueil des technologies de Cupertino. Avec 196.000 ventes, les Mac y composent désormais 7,7 % du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur