Le marché du WiFi est en mutation pour maintenir sa croissance

Composants

Le marché des puces WiFi poursuit sur une croissance soutenue avec des prévisions de 650 millions de puces livrées et un marché de 6,1 milliards de dollars à l’horizon 2015.

Le marché du WiFi poursuit sa croissance, dans un contexte de prix unitaires des puces qui baissent et d’une intégration croissante de cette technologie sans fil dans les appareils électroniques. Les prévisions d’in-stat tablent sur un chiffre d’affaires lié aux ventes de puces WiFi de 6,1 milliards de dollars en 2015, avec 650 millions de produits livrés contre 366 millions en 2010.

Un marché qui s’étend

Loin de se tasser, le marché du WiFi étend ses applications à des secteurs jusqu’alors réservés à d’autres technologies sans fil. C’est le cas du marché des souris sans fil pourtant antre du Bluetooth avec des produits comme la puce BCM20730 de Broadcom, censée garantir une autonomie de 10 ans à celles-ci. La domotique, où le ZigBee est également présent, devient un secteur clé pour le WiFi. Tout comme l’automobile dans lequel le WiFi fait son chemin avec des puces intégrant à la fois le Bluetooth et le WiFi.

Des nouveaux standards pour répondre aux besoins

Et si les marchés vont se diversifier afin de compenser la baisse des prix des puces WiFi, c’est que les spécifications arboreront de nouveaux atours. Le WiFi se fera plus véloce avec une bande passante qui va croître grâce au standard WiFi 802.11ac mais aussi grâce au WiGig (WiFi Gigabit) qui fonctionnera de pair avec le WiFi n/ac. Celui-ci met en œuvre une porteuse avec une longueur d’onde de cinq millimètres et autorisera un débit théorique de 7 Gb/s, alors que le WiFi n plafonne à 600 Mb/s (en théorie).

Le WiFi 802.11ac devrait croître d’ici 2015 avec comme domaines d’applications principaux : les smartphones, les laptops et les tablettes. Des puces combinant les différentes technologies vont ainsi être développées. Mais le WiFi saura de plus en plus consommer moins, voire peu, et pourrait venir concurrencer le Bluetooth sur certains marchés.

À cela, il faut ajouter l’intégration du module WiFi directement dans les puces de type SoC, de la même manière que les modules radio GSM, UMTS et 4G LTE le sont de plus en plus dans ces mêmes puces.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur