Le marché français des PC marque le pas

Cloud

Cocoricouac, avec seulement 7% d’augmentation des ventes d’ordinateurs au premier trimestre, l’Hexagone subit un premier ralentissement depuis deux ans

Avec 1.936.059 machines vendues contre 1.805.234 il y a un an (+7,2%), le marché français n’avait pas affiché une croissance aussi faible depuis deux ans ! Cette performance mitigée place le marché français en dessous de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) qui enregistre une croissance en volume de 12,1%, selon le Gartner

La déception des analystes de Gartner est aussi valable pour le Royaume-Uni et l’Allemagne. Respectivement, ces deux pays n’affichent qu’une croissance de 7,4% et 2,5%. Ces résultats prennent le contre-pied des prévisions de la plupart des fabricants. Car, avec une année 2005 qui s’est terminée en fanfare, ces derniers présageaient certainement d’une meilleure reprise. La nouvelle est donc plutôt mauvaise d’autant que les OEM ont effectué d’importants stocks. Seul HP, qui n’a pas procédé de la sorte, devrait tirer son épingle du jeu. Au premier trimestre 2005, les 5 premiers constructeurs détenaient à eux seuls 64,5% du marché français des PC, contre 69,1% au premier trimestre 2006. Tous les constructeurs ont affiché une solide performance et ont ainsi accru leurs parts de marché. Exception faite pour NEC qui a vu sa croissance reculer de 34%, et sa part de marché passer de 16,7% à 10,3%. A noter qu’au premier trimestre 2006, la firme n’a vendu que 193.885 machines, contre 301.152 au premier trimestre 2005. Cette quatrième place est la conséquence directe de sa contre-performance sur le marché grand public. Le constructeur n’a pas disposé d’offres d’ordinateurs de bureau à moins de 400 euros? et a été fortement concurrencé par Acer. De son coté, HP fait toujours figure de mastodonte du marché français avec une croissance de 30%, en progrès de 9,5% comparé à 2005. Le groupe a déjà vendu 481.120 unités au premier trimestre 2006. Dell est juste derrière et talonne de plus en plus HP. Avec 282.565 unités vendues au premier trimestre 2005, le groupe affiche un gain de 4,4 points de parts de marché et une croissance de 12%. Acer poursuit sa progression ce trimestre en ciblant davantage les entreprises, notamment les PME. Malgré le ralentissement de la croissance du marché grand public, Acer a presque doublé sa part de marché entre 2005 et 2006. Cette dernière est passée de 6,6% à 12,2%. Le marché professionnel est resté dynamique au cours du premier trimestre 2006, avec une croissance de 15,3%. Cette croissance s’explique selon le Gartner par une demande soutenue des très petites entreprises (TPE) et devrait se poursuivre en particulier grâce aux initiatives du gouvernement pour favoriser l’équipement de ces entreprises. Ce sont les ordinateurs portables qui sont les plus prisés, ils enregistrent une croissance de 25% sur ce segment contre 11% pour les ordinateurs de bureau. En revanche, le marché grand public, après la flambée des fêtes de fin d’année, se replie sensiblement de 1%. “Les ventes de PC sur le marché grand public ont été décevantes au premier trimestre 2005. Ces résultats médiocres s’expliquent par des stocks importants dans la grande distribution qui ont pénalisé les ventes sur ce marché” constate Isabelle Durand, analyste chez Gartner France. Autre constat dressé par Gartner, “les consommateurs recherchent de nouveaux produits et de nouvelles technologies comme les ordinateurs basés sur du Double C?ur et la technologie Viiv d’Intel.” Enfin, le cabinet d’études estime que les conflits sociaux du début d’année ont “affecté le marché, entraînant une plus faible demande en PC”. La demande pour les ordinateurs portables s’est ralentie mais continue de progresser avec un rythme de croissance de 14,8% sur le premier trimestre 2006. Pour la suite, Gartner revoit évidemment ses prévisions à la baisse. “Au deuxième trimestre, le marché des PC en France devrait connaître une croissance moins soutenue, si l’on garde à l’esprit que l’année dernière sur cette même période les ventes avaient affiché une croissance de 30%. Les faibles ventes du premier trimestre 2006 ont eu principalement comme conséquence de laisser des stocks importants dans la grande distribution ce qui à terme devrait avoir pour effet de favoriser le développement d’opérations promotionnelles au cours du second trimestre 2006.” Gartner prévoit un retour à une croissance à deux chiffres sur la seconde moitié de l’année 2006. Les livraisons de PC en France au premier trimestre 2006

Ventes, parts de marché, croissance sur un an (source Gartner) 1-HP: 481.120, 24,9%, +30,0% 2-Dell: 282.565, 14,6%, +12,0% 3-Acer: 235.313, 12,2%, +97,3% 4-Nec: 198.885, 10,3%, -34,0% 5-Fujitsu/Siemens: 137.542, 7,1%, +11,3% Autres: 600.634, 31,0%, -6,3%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur