Le marché français des PC s’est rétréci en 2002

Cloud

Les ventes d’ordinateurs personnels en 2002 se sont repliées de 1,1%, soit une baisse encore plus importante qu’en 2001.

Acheter un PC? Pour quoi faire? C’est un peu le sentiment majoritaire dans l’esprit des Français. Et ce n’est pas le fameux “retard français” en matière d’équipement informatique qui change les choses : depuis deux ans, les ventes de PC baissent. Et 2003 ne devrait pas être différent.

Selon la dernière étude de Gartner Dataquest, les ventes 2002 ont régressé de 1,1% à 4,265 millions d’unités. Cette baisse est encore plus importante que celle enregistrée en 2001. Marché professionnel: décembre fut désastreux Le marché professionnel a le plus souffert: les entreprises ont repoussé sine die leurs investissements informatiques. Sur le marché grand public, c’est la fin de l’année qui a été désastreuse, au grand dam des constructeurs qui misaient sur les fêtes pour gonfler leur chiffres d’affaire. “Décembre a été catastrophique, malgré les promotions”, observe Isabelle Durand, analyste au Gartner. L’année 2003 ne devrait pas être bien meilleure, même si les prévisions diffèrent selon les analystes. Si le Gartner table sur une croissance, l’institut Gfk est, de son côté, plus pessimiste et s’attend à un nouveau repli de 2%. Marché des PC en France

HP: 26,5% (-14,5% de ventes) Nec: 14,5% (+3,4%) Dell: 11% (+11,1%) IBM: 7,4% (-18,4%) Fujitsu: 6,7% (+24,4%) Autres: 33,9% (+7%)

Source: Gartner Dataquest


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur