Le marché IT européen fait grise mine et provoque la chute de la zone EMEA

Réseaux

Selon les analystes du Gartner, le marché européen de l’informatique professionnelle est et restera morose. À une phase de récession en 2011 devrait succéder une faible croissance en 2012.

Le Gartner vient de livrer ses prévisions de dépenses informatiques professionnelles pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Sans grande surprise, la crise économique qui fait rage en Europe tire les chiffres vers le bas.

Une nette récession en 2011

Sur l’année, les dépenses IT en zone EMEA devraient atteindre les 604 milliards d’euros. Un chiffre en baisse de 1,4 % par rapport à l’an dernier. Notez que cette baisse est encore plus marquée en Europe : -1,8 %.

« La seconde récession est sur le point de frapper et les DSI doivent décider quel chemin prendre », déclare Peter Sondergaard, vice-président senior et responsable mondial de la recherche chez Gartner. L’incertitude économique mondiale et la crise la zone euro auront un impact sur les budgets informatiques 2012, et les entreprises feront face à de difficiles questions budgétaires. Votre choix dépendra de l’endroit où vous opérez, de votre industrie et de la force de votre organisation face à la tempête économique. »

Gartner croit en une embellie

Pour 2012, les analystes du Gartner se veulent confiants. Ils tablent sur une croissance des dépenses IT de 2,3 % en zone EMEA. Encore une fois, l’Europe (qui compte pour 80 % de ce marché) fera figure de mauvais élève, avec une croissance estimée à seulement 1,5 %.

Selon le Gartner, l’Europe devrait continuera à freiner la croissance de la zone EMEA jusqu’en 2015.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur