Le marché mondial des mobiles est reparti en 2002

Régulations

Après une année 2001 catastrophique, le marché des téléphones cellulaires dans le monde s’est un peu repris en 2002. En attendant mieux?

On est encore loin des formidables taux de croissance supérieurs à 40% enregistrés par le secteur entre 1999 et 2000. Mais après une année 2001 en récession (-3,2%), les ventes de téléphones mobiles sont à nouveau passées dans le vert en 2002 avec une petite progression de 6%. Selon l’institut d’études Gartner Dataquest, il s’est vendu en 2002, 423 millions de combinés dans le monde.

Cette reprise préfigure, selon Gartner, un nouveau départ du marché. L’institut prévoit ainsi une croissance à deux chiffres en 2003 portée par le GPRS et surtout l’UMTS. En effet, c’est bien le lancement des nouveaux combinés en couleur 2,5G (GPRS) qui a permis au secteur de redémarrer vers la fin de l’année 2002. Le quatrième trimstre 2002 a en effet vu les ventes progresser de 14%. Nokia, leader incontesté Côté constructeurs, les leaders confortent leurs positions. Le finlandais Nokia est toujours premier (35,8% de part de marché) suivi de l’américain Motorola (15,3%). Les ventes de ces deux groupes sont en progression. Derrière eux, le coréen Samsung poursuit sa progression (9,8% contre 7,1% en 2001) et devance l’allemand Siemens (8,3%). Enfin, le couple nippon-suèdois Sony Ericsson stagne toujours à 5,5% de part de marché. Reste à savoir, comme s’interroge le Gartner, si les utilisateurs vont continuer massivement à se tourner vers les nouveaux services 3G. Si ces derniers ‘cartonnent’ en Asie, ils sont loin d’être disponibles en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur