Le milliardaire Carl Icahn s’oppose à Michael Dell

PCRégulations

Carl Icahn, 26e fortune mondiale selon Forbes, s’oppose au rachat de type LBO qui valoriserait Dell 24,4 milliards de dollars et lui permettrait de quitter la Bourse.

La conclusion de l’accord portant sur le projet rachat de Dell par son fondateur et PDG, Michael Dell, en partenariat avec le fonds Silver Lake, ne fait pas l’unanimité.

Après Southeastern Asset Management, principal actionnaire indépendant de Dell, le financier milliardaire Carl Icahn, qui détiendrait de 5 % à 6 % des actions de la multinationale américaine, déclare que l’offre sous-estime la valeur de la société et bénéficie essentiellement à son initiateur.

Carl Icahn menace Dell d’années de contentieux

L’accord confirmé le mois dernier par Michael Dell et Silver Lake porte sur une opération de rachat à effet de levier (LBO), qui valoriserait Dell à 24,4 milliards de dollars, soit 13,65 dollars par action, en vue du retrait de la cote du troisième fabricant mondial de PC.

Dans une lettre transmise au conseil d’administration de l’entreprise, Carl Icahn s’oppose à ce projet et propose comme alternative une recapitalisation du groupe. Pour ce faire, sa holding Icahn Enterprises LP pourrait prêter 2 milliards de dollars à Dell, et l’investisseur apporterait personnellement un prêt relais de 3,25 milliards de dollars.

Refusant que « la valeur future de Dell ne profite pas à tous les actionnaires », Carl Icahn préconise la distribution d’un dividende spécial de 9 dollars qui porterait la valeur de l’action à 22,81 dollars par titre, soit une prime de 67 % par rapport au prix de l’offre initiale, et de maintenir la cotation du titre à Wall Street.

Adepte de la communication offensive, « l’actionnaire activiste » a menacé « d’années de procédures judiciaires » les administrateurs du groupe qui participeraient à l’opération de retrait de la Bourse préconisée par Michael Dell.

De son côté, le comité spécial du conseil d’administration du groupe texan a réaffirmé mercredi 6 mars que « la vente de la société serait la meilleure alternative pour les actionnaires ». Néanmoins, les parties concernées sont invitées à participer à la procédure ouverte jusqu’au 22 mars, qui vise à rechercher une meilleure offre, « si elle existe ».


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’histoire de Dell ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur