Le ministère de l’Equipement migre sur Linux

Régulations

1.500 serveurs du ministère de l’Equipement abandonnent Windows NT vieillissant au profit de Linux Mandrake

Depuis que le gouvernement français a donné aux entreprises de logiciels l’opportunité de proposer à ses administrations des solutions alternatives aux produits propriétaires, les regards se sont tournés vers les distributions de Linux.

Avec 60.000 stations de travail sous Windows et 2.000 serveurs sous Windows NT à actualiser, le ministère de l’Equipement représente une opportunité commerciale que MandrakeSoft, l’auteur français d’une distribution Linux, ne pouvait laisser échapper. Un plan de migration a été établi pour mener à bien le projet de remplacement des Windows NT jusqu’en fin 2005. MandrakeSoft aurait donc déjà couvert une partie de ces migrations, avec 1.500 serveurs ayant migré vers deux versions sur mesure de MandrakeLinux Corporate Server. Même si le volume de postes ayant migré sous Linux reste marginal, il est cependant significatif pour les serveurs au moment où le gouvernement incite à une réflexion autour des logiciels libres, et où la ville de Paris évoque elle aussi sa migration vers Linux (lire nos articles)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur