Le mobile ne coupera plus dans les trains et sur la route

Régulations

La SNCF et les trois opérateurs mobile se sont engagés à améliorer la
couverture du GSM dans les trains

L’usage du mobile dans les trains était déjà une plaie. Non seulement, tout le monde profite de discussions personnelles, mais en plus, les coupures intempestives du réseau obligent les utilisateurs à multiplier les appels et à hausser le ton.

Pour la tranquillité des voyageurs, seule l’évolution des comportements de chacun pourra payer. Mais pour les coupures, la situation devrait s’arranger.

Bouygues Telecom, Orange et SFR ont en effet signé un accord avec la SNCF et le ministère de l’Aménagement du Territoire afin d’améliorer la réception GSM dans les trains. Tout ce petit monde s’est engagé à couvrir l’intégralité du réseau ferroviaire d’ici à deux ans et demi.

Les opérateurs promettent d'”améliorer la couverture et la qualité de service des liaisons ferroviaires nationales et internationales”. Pour y parvenir, ils mettront notamment en place dans les trains, des équipements spécifiques et partageront certaines ‘infrastructures avec RFF (Réseaux Ferrés de France).

Par ailleurs, les opérateurs se sont également engagés à améliorer la réception sur les routes (c’est pas dangereux le mobile en voiture ?)

“Les opérateurs devront achever la couverture des autoroutes, des routes sur lesquelles le trafic est supérieur à 5.000 véhicules par jour en moyenne”d’ici fin 2009, indique le ministère dans un communiqué.

Les “axes reliant au sein de chaque département la préfecture aux sous-préfectures” seront également concernés. Les trois opérateurs devront déployer entre 200 et 400 nouveaux sites à leurs frais, soit un coût de 30 à 50 millions d’euros chacun. Au moins 50% du programme devra être achevé dès fin 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur