Le mobile tire Bouygues vers le haut

Régulations

Avec un CA en hausse de 3% pour le premier trimestre, les affaires fonctionnent bien notamment grâce à la section Télécommunication du géant du bâtiment

Il semble bien que la sauce Bouygues, savant mélange des genres et des saveurs, de stabilité et de prise de risque, prenne bien dans l’Hexagone. Ce n’est d’ailleurs pas franchement une nouveauté.

Le groupe de construction et de communication publiait pour la première fois ses résultats par filiales en normes IFRS, qui font ressortir une hausse des ventes dans tous les métiers, à l’exception de TF1 dont les revenus sont restés stables. La première chaîne du paf serait-elle une aiguille dans le pied du géant ? Selon des analystes interrogés par l’agence Reuters, “La publication est très bonne et supérieure à nos attentes qui étaient prudentes, le chiffre d’affaires de Colas est supérieur de 6% à nos prévisions, celui de la construction est supérieur de 10% et les télécoms sont en ligne”. Bouygues Telecom est resté le principal moteur de la croissance du groupe avec une contribution aux revenus en hausse de 23% à 1.071 millions d’euros, contre 873 millions l’an dernier en IFRS, le chiffre d’affaires s’établissant à 1.074 millions. Au total, cinq analystes financiers attendaient en moyenne un chiffre d’affaires de 4.754 millions d’euros. Bouygues a précisé dans un communiqué que son chiffre d’affaires prenait en compte la baisse de la facturation des appels fixe vers mobile entre opérateurs, effective depuis le 1er janvier dernier (157 millions d’euros), ainsi que la déconsolidation de sa filiale Saur (284 millions d’euros) vendue à PAI Partners. Hors impact de la facturation fixe vers mobile, la hausse du chiffre d’affaires net réseau a été de 9%, a ajouté Bouygues, à comparer avec une progression de 5,5% à 6% pour Orange (France Télécom) et de 7% à 7,8% pour SFR, selon des estimations. Par division, le groupe attend un chiffre d’affaires de 5.230 millions d’euros en IFRS pour la construction, 1.450 millions pour l’immobilier, 8.300 millions pour Colas, 2.910 millions pour TF1 et 4.520 millions pour Bouygues Telecom. Le reste de l’activité du groupe progresse également

Bouygues Construction et Colas ont enregistré une importante croissance au premier trimestre, leurs contributions au chiffre d’affaires du groupe progressant respectivement de 8% à 1.288 millions d’euros et de 6% à 1.367 millions. La construction a en particulier profité du dynamisme des ventes à l’international, avec le démarrage de chantiers en Asie, et en électricité-maintenance, a précisé Bouygues. L’immobilier a fortement progressé “en raison de la mise en production des importantes réservations enregistrées en 2004”, a déclaré le groupe, sa contribution aux ventes totales affichant une hausse de 26% à 333 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur