Le Nano et la 360 manquent à l’appel

Régulations

Le mini-baladeur de la marque à la pomme et la dernière console de jeux de Microsoft souffrent d’une sérieuse pénurie dans l’Hexagone. De quoi provoquer la grogne des amateurs qui ont attendu la fin des fêtes pour les acheter

Il est encore possible de se procurer la console de jeux et le baladeur d’Apple mais il faut pour cela bien chercher, car la pénurie commence à se faire sérieusement sentir dans les grandes enseignes parisiennes. Elles devraient être réapprovisionnées à la fin du mois de janvier.

Dans les stocks d’Amazon et de Surcouf, le Nano et la 360 manquent à l’appel. Et, d’après le Figaro économie, ce n’est pas une stratégie commerciale. D’ailleurs preuve s’il en est, l’Europe n’est pas la seule à en souffrir puisque le même phénomène se produit aux États-Unis. D’après le quotidien, la source du problème provient de la production de mémoires. En effet celle?ci, n’arrive plus à suivre le rythme effréné de la demande. La mémoire du Nano également appelée “Flash Nand” est l’un des composants clés de la réussite du mini-baladeur. Cette dernière est produite par Samsung. L’on se souvient que par anticipation “le gourou” d’Apple, Steve Jobs, avait envisagé le pépin. Il avait ainsi expliqué son intention de financer une usine de Samsung. Mais cela avait échoué. Et aujourd’hui, Samsung, qui est largement sollicité ne peut plus faire face au succès de son gadget de petite taille. Conséquence, Apple se tourne désormais vers Intel pour lui fournir ses puces. Du côté de la firme de Redmond le problème est différent. La console est victime de son succès, et les centres de production de la machine, qui se situent en Chine, ne peuvent répondre à la forte demande en Xbox 360 premium, le modèle le plus demandé, mais aussi le plus cher (399 euros). La nouvelle laisse d’autant plus perplexe, quant on sait que Microsoft avait précisé lors de la sortie de la console que : “la logistique avait été améliorée”. Mais dorénavant face à la difficulté des clients pour se procurer la 360 l’on est en droit de se demander si les efforts de Microsoft ont été suffisants?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur