Le navigateur Opera 10 à quelques jours de la version définitive

Logiciels

Opera 10 est un navigateur web très abouti. Dommage que les technologies Unite et Carakan ne soient pas de la partie.

Opera vient de dévoiler laRelease Candidatede son navigateur web Opera 10. Sauf problème de dernière minute, la version définitive devrait être rendue publique le 1er septembre prochain.

Selon la compagnie norvégienne, Opera 10 est 40 % plus rapide que son prédécesseur. Une bonne nouvelle, même si ce surcroit de puissance ne permettra pas au butineur de rattraper la concurrence. L’équipe de développement a également retravaillé le client de courrier électronique en profondeur, avec, nous l’espérons, l’élimination des bogues constatés jusqu’alors sur les boites aux lettres de très grandes tailles.

Du côté des nouvelles fonctionnalités, Opera 10 est livré avec le mode Turbo : sur demande, les pages web consultées sont traitées au préalable par les serveurs de la compagnie, afin d’en réduire la taille. Les personnes qui ne disposent pas encore d’une connexion à haut débit apprécieront Opera Turbo, tout comme celles qui utilisent une connexion 3G au quota de téléchargement limité. Enfin, la firme a peaufiné l’ensemble des fonctionnalités de son navigateur : moteur de rendu HTML exemplaire, meilleure gestion des onglets, page d’accueil plus flexible, etc.

Hélas, cette mouture ne va pas plus loin. Ni Unite, une technologie permettant de transformer le navigateur en serveur web, ni Carakan, un moteur JavaScript de nouvelle génération, ne sont intégrés à cette version. Voilà qui n’aidera pas le navigateur à grappiller des parts de marché.

À lire aussi : Les navigateurs web de nouvelle génération au banc d’essai ! Récap été 2009 : le calme avant la tempête pour les navigateurs web


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur